Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Maltraitance : trois ans d'interdiction d'exercer pour l'aide-soignante

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 10/09/2012

0 commentaires

Une marguerite dessinée sur le nombril d’une patiente comateuse

Une ancienne aide-soignante du centre hospitalier de Cornouaille (Quimper) a été condamnée mercredi 5 septembre, à Quimper, à huit mois de prison avec sursis et interdiction d’exercer pendant trois ans pour maltraitances sur personnes âgées rapporte le journal Ouest France.

Les faits ont eu lieu entre janvier 2009 et avril 2011. L’aide-soignante s’en prenait régulièrement aux personnes âgées dont elle avait la charge, les malmenant, les humiliant au point de provoquer chez elles une angoisse lorsqu’elle prenait son service. 

Un jour, elle a dessiné, avec un marqueur, une marguerite autour du nombril d’une patiente semi-comateuse… A la personne qui lui faisait remarquer que cela ne se faisait pas, elle a simplement répondu que le dessin allait partir au lavage”.

Son comportement a fini par arriver aux oreilles du responsable de l’hôpital qui a porté plainte pour suspicion de maltraitance.

Comment l’ancienne salariée justifie-t-elle un tel comportement ?
J’avais des personnes qui aimaient se plaindre. Elles sonnaient sans cesse. Parfois pour pas grand-chose. Certains se font choyer à l’hôpital, mais quand ils rentrent chez eux il n’y a plus personne pour les aider. Il faut donc les stimuler pour qu’ils se prennent en charge”.

Partager cet article

Sur le même sujet