Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Pour que vieillir reste un plaisir : thème du colloque « citoyennage » 2012

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 17/09/2012

0 commentaires

Pouvoir parler avec quelqu’un, c’est plus qu’un plaisir, c’est vital.

Une quarantaine de personnes résidant dans neuf maisons de retraite* de la région Ile de France ont cette année participé au colloque Citoyennage, qui s’est déroulé du 12 au 14 juin au Centre des rencontres des générations de MontEvray. Soutenu par la CNSA et l’AD-PA, Citoyennage avait cette année pour thème « Pour que Vieillir reste un plaisir ».
Et, garder du plaisir quand on vieillit, ont estimé les participants, c’est tout d’abord accepter sa situation.

Les participants à la rencontre annuelle de Citoyennage ont à nouveau pu alterner sur 3 jours activités de loisirs et temps de rencontre et de réflexion. Au programme cette année : pêche, pétanque, musique, bowling, visites touristiques, promenade en calèche, dégustation…
Un temps d’échange avec Pascal Champvert, Président de l’AD-PA et directeur de 3 des établissements participants était prévu dès la première après-midi.

Plusieurs ateliers de discussion en petits groupe ont été organisés sur le thème choisi cette année. « Le plaisir, c’est d’abord en soi qu’il faut le chercher, car il dépend aussi de nous. Il faut parfois le vouloir avec persévérance », a‑t-il été exprimé …

Une synthèse de la réflexion ainsi menée a été rédigé par certains des participants. Extrait :
« Pour commencer, nous avons à notre portée ces petites choses de la vie quotidienne, susceptibles d’apporter une joie réelle : une nouvelle journée qui commence, un petit bonjour, le jardin qui fleurit, une petite promenade qui nous fait oublier nos soucis, une belle lecture, une chanson, un repas convivial, un enfant qui vous tend les bras…
Ces petits bonheurs sont accessibles à chacun d’entre nous à condition d’y être sensible.
Le plaisir, c’est aussi les moments que l’on partage et qui nous donnent le sentiment d’être vivant et reconnu.
Ainsi, les relations familiales sont un vrai bonheur quand on se sent soutenu. Il est également réjouissant de constater la réussite de ses enfants ou l’unité des siens. Cela donne le sentiment d’avoir accompli quelque chose et de laisser une trace.
Mais les rencontres et les échanges n’apportent du plaisir que si celui-ci est partagé.
Ainsi, il est important que les aides-soignant(e)s et l’ensemble du personnel fassent leur travail avec chaleur, pour que le quotidien devienne propice au plaisir, et que l’on se sente considéré.
Et lorsque nous n’avons pas de famille auprès de nous, il faut pouvoir s’en constituer une nouvelle. C’est pourquoi les relations avec les autres résidents sont si importantes. Pouvoir parler avec quelqu’un, c’est plus qu’un plaisir, c’est vital.”

Télécharger l’intégralité de la synthèse signée de ses auteurs.

Etablissements participants adhérents à Citoyennage — Résidence de la Cité Verte / Résidence de l’Abbaye / Résidence des Bords de Marne / Maison de Retraite Le Manoir / Hôpital JB Cartry de Marines / Maison de Retraite La Pie Voleuse / Résidence Africa / La résidence File Etoupe / La résidence Sacré cœur.

Partager cet article

Sur le même sujet