Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le magasin des suicides : un film étonnant de Patrice Leconte

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 01/10/2012

0 commentaires

Affiche du film le magasin des suicidesUne ville triste, grise, pluvieuse, sinistre.
Des habitants désespérés, qui n’ont plus gout à rien
, et tombent (ou pleuvent) des immeubles .
Et dans une sombre ruelle : le rutilant Magasin des suicides” tenu de main de maître par le couple Tuvache et ses enfants.

Leur ritournelle Face à la crise, choississez une mort exquise, soyez lucide et pas timide”. Vous faire mourir, c’est notre bonheur.
Vous avez raté votre vie ? On vous aide à faire le premier pas
”.

Incroyables propos.

Le magasin regorge de cordes, pistolets, poisons, sabres…
Les Tuvache vendent des produits infaillibles. Aucun client n’est jamais revenu !” affirme triomphante Lucrèce Tuvache. Mort ou remboursé”, telle est la devise du magasin des suicides.

Humour noir et vache, le sujet est traité avec beaucoup de drolerie et de finesse. Les personnages sont vraiment attachants.
Avec ce défilé permanent de clients déprimés, si madame garde un sourire imperturbable derrière sa caisse, on compatit sur le sort de monsieur qui perd pied, petit à petit. C’est tout de même lui qui amène les produits chaque jour aux domiciles des desespérés, abandonnés.

Le salut viendra du dernier des trois enfants Tuvache. Alors que les ainés ont des attitudes de croque mort, en phase avec les attentes des clients, celui-ci sourit en permanence, il affiche une joie de vivre imperturbable : quelle horreur !

Selon les sensibilités, on pourra soit saluer ce rayon de soleil, soit au contraire regretter que la tragédie n’ait pas été poussée plus loin (à la Tim Burton”).

A vous de voir !

La bande annonce du Magasin des suicides

Ou lire l’ouvrage de Jean Teulé 

Partager cet article

Sur le même sujet