Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Halte aux somnifères et anxiolytiques systématiques chez les personnes âgées

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 01/10/2012

0 commentaires

La Haute Autorité de Santé (HAS) vient tout juste de lancer une campagne d’information à destination des professionnels pour un usage raisonné des benzodiapéines chez les personnes âgées.

Plusieurs études scientifiques, dont une réalisée par le Pr Bernard Bégaud, qui vient d’être publiée sur le site internet de la revue The British Medical Journal (BMJ, suggèrent un effet négatif de ces traitements. Utilisés pour lutter contre l’anxiété et l’insomnie, ils entraîneraient un risque élevé de démence.

Pourtant en France, 13 des 3,5 millions de personnes âgées de plus de 65 ans
en prennent régulièrement. C’est dire si les effets et les conséquences peuvent être importants sur l’ensemble d’une classe d’âge, voire d’une société.

La campagne de sensibilisation des professionnels tombe donc à point nommé. Coordonnée avec la Direction Générale de la santé et l’Ansm, elle vise à inciter les professionnels à réduire leurs prescriptions, tant en terme de posologie que de durée des traitements.

Pour accompagner cette information et guider les professionnels, la Haute Autorité de Santé propose des conseils pratiques et des repères pour mieux dormir sans somnifères.

Partager cet article

Sur le même sujet