Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La calvitie, les rides... permettent-elles d'anticiper un risque cardiaque ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 11/11/2012

0 commentaires

Selon une étude américaine, certains signes de vieillissement prédiraient des maladies cardiaques

Des personnes avec des signes de vieillissement comme la perte de cheveux, des rides et des poches de graisse au niveau des paupières, auraient un plus grand risque de maladies cardiaques que celles du même âge paraissant plus jeunes, selon une étude présentée mardi 6 novembre.
Les signes visibles de vieillissement reflètent l’âge biologique pas chronologique”, a expliqué dans un communiqué le Dr Anne Tybjaerg-Hansen, professeur de biochimie clinique à l’Université de Copenhague au Danemark, principal auteur de cette recherche sur les signes de vieillissement qui permettraient d’anticiper une maladie de coeur. 
Elle a présenté ses travaux à la conférence annuelle de l’American Heart Association réunie à Los Angeles. L’étude menée sur près de 11.000 participants de 40 ans et plus –dont 45% de femmes – , ceux qui avaient trois signes de vieillissement sur quatre (calvitie sur le dessus de la tête, recul de la ligne des cheveux au niveau des tempes, poches de cholestérol sur les paupières et rides près du lobe de l’oreille) avaient un accroissement de 57% du risque de crise cardiaque et de 39% de développer une maladie cardiaque.
Au cours de la période de suivi de 35 ans, 3.401 participants ont développé une maladie de coeur et 1.708 ont eu une crise cardiaque. Pris seuls ou combinés, ces signes physiques de l’âge prédisent le risque de crise cardiaque et de maladies cardiovasculaires indépendamment des facteurs de risque traditionnels comme un taux élevé de mauvais cholestérol ou l’hypertension artérielle, a souligné cette chercheuse.
Les dépôts de graisse autour de l’oeil est le signe de vieillissement qui à lui seul prédit le plus à la fois le risque d’infarctus et de développer une maladie cardiaque. Le risque de crise cardiaque et de maladies cardiovasculaires a augmenté avec chaque signe supplémentaire de vieillissement dans tous les groupes d’âge parmi les hommes et les femmes.
Le risque le plus élevé a été observé chez les septuagénaires du groupe ayant plusieurs signes de vieillissement. Tenir compte de ces signes de vieillissement devrait faire partie de l’examen médical de routine des médecins”, a donc estimé le Dr Tybjaerg-Hansen.

Partager cet article

Sur le même sujet