Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

A Strasbourg, l'activité physique prescrite sur ordonnance

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 12/11/2012

0 commentaires

Intégrer le sport à la liste des precriptions médicales financées par la Sécurité sociale ? Une idée saugrenue ? Une utopie ? Pour certains peut-être, mais pas pour le maire de Strasbourg qui vient tout juste de lancer pour un an une opération baptisée Sport-santé sur ordonnance.

Son ojectif est de permettre à des médecins généralistes volontaires de prescrire une activité physique à leurs patients. Le but à terme est bien sûr de réduire la consommation de médicaments.

Cette initiative, dont le coût est estimé à 130 000 euros, s’adresse aux personnes souffrant de maladies chroniques stabilisées (diabète de type 2, obésité, maladies cardiovasculaires…). Elle est née de la volonté conjointe des signataires du Contrat Local de Santé, de la Ville de Strasbourg, du régime local d’assurance maladie, de l’ARS d’Alsace, des hôpitaux universitaires de Strasbourg, de partenarires associatifs et d’une cinquantaine de médecins généralistes.

Un bel exemple de ccopération réussie.

Partager cet article

Sur le même sujet