Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alimentation et Nutrition : La clé d'un vieillissement réussi avec ORPEA

Auteur Rédaction

Temps de lecture 5 min

Date de publication 04/12/2012

0 commentaires

Le repas est une source de plaisir, un moment de partage, mais aussi le garant d’une bonne santé. Bien se nourrir est un des éléments d’un vieillissement réussi.

A la veille des fêtes de fin d’année, les équipes ORPEA vous accompagnent à bien manger pour bien vieillir, en vous aidant à identifier les points de vigilance, pour vous-même ou un parent âgé, et les bons repères nutritionnels pour une alimentation équilibrée.


BIEN SE NOURRIR POUR BIEN VIEILLIR :

La qualité des apports nutritionnels et la pratique d’une activité physique adaptée participent à la prévention, la convalescence et la guérison de nombreuses pathologies (cancers et maladies cardio-vasculaires, risque de diabète, d’ostéoporose …).

Les équipes ORPEA vous proposent ici quelques conseils et informations sur les besoins nutritionnels quotidiens afin de vous guider vers les bons repères en matière d’alimentation et contribuer ainsi au bien vieillir, pour vous-même ou un proche.

4 points à surveiller :

Quelque soit l’âge ou la perte d’autonomie, il faut être attentif à quatre points essentiels :
le poids : se peser une fois par mois
l’alimentation, selon les bons repères nutritionnels (et le cas échéant dans le respect du régime, prescrit par votre médecin)
l’hydratation : boire au moins un litre d’eau par jour
le niveau d’activité physique : pratiquer une activité régulière (idéalement 30 minutes au dehors, à la lumière du jour)

Soyez particulièrement vigilant en cas de diabète ou de maladie cardiovasculaire. La maladie d’Alzheimer engendre quant à elle un risque important de dénutrition.

Les besoins alimentaires « traditionnels » quotidiens

Il est important de connaitre les besoins alimentaires quotidiens pour prévenir les déséquilibres et les excès.
Un adulte en bonne santé a besoin de 2.000 calories par jour pour satisfaire ses besoins quotidiens :
des produits laitiers (lait, yaourt, fromage), riches en calcium, à chaque repas pour préserver les os ; les personnes présentant une allergie aux produits laitiers ou les végétariens ne consommant pas de produits laitiers peuvent combler leurs besoins en calcium et en vitamine D avec des boissons de soja ou de riz enrichis, ou prendre des compléments ;
cinq fruits et légumes par jour, qu’ils soient crus ou cuits, nature ou préparés, pour l’apport en vitamines et en fibres ;
les produits céréaliers (riz, pates, pain, pomme de terre) à chaque repas c’est notre carburant
des protéines diversifiées deux fois par jour (œufs, poissons, viande, volaille, tofu) ;
les matières grasses : privilégier les matières grasses végétales (colza, soja, olive…) ;
les produits sucrés (bonbons, gâteaux …) pour se faire plaisir de temps en temps ;
La seule boisson indispensable est l’eau. Boissons sucrées et alcoolisées avec modération.

Quelques conseils généraux pour bien manger à la maison :

Manger à heures régulières et dans le calme.
Faire au minimum 3 repas par jour pour bien répartir les apports dans la journée et réguler la glycémie ; si le repas est léger, prévoir une collation dans l’après-midi.
Ne jamais sauter de repas.
Ne pas attendre d’avoir faim pour manger.
Bien mastiquer et prendre son temps pour manger (au minimum 30 minutes).
Faire les courses avec une liste … et se laisser tenter !
Eviter les excès de caféine, alcool, tabac, sel.


ACCOMPAGNER UNE PERSONNE AGEESE NOURRIR

Il est important de conserver le plaisir de manger quelque soit l’âge ou les problèmes de santé.
Manger sans plaisir de manière monotone favorise le risque de dénutrition. Or une personne âgée dénutrie va perdre ses muscles, ce qui l’expose à un risque de chute important et à une grande fatigue physique. Elle sera par ailleurs plus vulnérable aux infections. Les muscles sont aussi entretenus par un exercice physique, même modéré, mais quotidien (faire les courses, marcher, jardiner, faire le ménage, quelques exercices de gymnastique …).

Il est donc primordial d’être particulièrement vigilant sur le poids, l’alimentation, l’hydratation et l’activité, tel qu’exposés ci-dessus, d’autant qu’avec l’âge :
1. On a souvent de moins en moins d’appétit et la sensation de faim diminue, alors que nos besoins alimentaires restent les mêmes. Il faut veiller à maintenir un apport nutritionnel suffisant :
en vérifiant régulièrement l’état bucco dentaire : une personne âgée qui a mal aux dents, ou dont le dentier est mal adapté, mangera moins.
en adaptant les menus proposés en lien avec le médecin traitant : il convient peut-être de prévoir des repas plus faciles à manger au regard de problèmes de mastication ou de déglutition, avec des textures mixées par exemple.
en modifiant l’horaire de prise de médicaments en lien avec le médecin traitant ou le pharmacien : certains traitements médicamenteux pris avant les repas peuvent couper l’appétit.
en choisissant des menus variés, adaptés aux goûts de la personne, notamment envisager de relever les plats avec des sauces et des épices car avec l’âge, on peut perdre le goût des aliments.
en stimulant l’appétit et le plaisir de manger : en associant la personne âgée à la préparation du repas, en organisant des repas conviviaux, et en pratiquant une activité physique.
en faisant fi des régimes alimentaires draconiens : la priorité est de conserver un apport nutritionnel quotidien suffisant

2. La digestion est plus longue et plus difficile
Les repas doivent être espacés d’au moins trois heures.
Privilégier des repas en petite quantités avec des collations au cours de la journée.

3. La sensation de soif s’estompe pour disparaître ensuite complètement
Il faut apprendre à boire sans avoir soif, surtout en période de forte chaleur, ou de fièvre.
Pensez aux aliments riches en eau (crudités, fruits, yaourts), aux tisanes, …


Logo orpéaLes équipes d’ORPEA sont à votre écoute : n’hésitez pas à passer les portes de nos établissements, pour les rencontrer et obtenir de plus amples informations.

Pour trouver un établissement du Groupe, contactez Orpea Infos Services
ou consultez notre site : www​.orpea​.com

Partager cet article

Sur le même sujet