Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Des seniors qui décrochent de la vie sociale à cause d'une perte d'audition

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/12/2012

0 commentaires

La prochaine Journée Nationale de l’Audition, qui se déroulera le 14 mars 2013, sera l’occasion de revenir sur un grave sujet de société qui concerne nombre de seniors : la perte d’audition comme point de départ d’un décrochage social.

En France, 7% des français souffrent d’une perte auditive et seuls 15 % des individus concernés par la perte naturelle de l’audition sont équipés d’aides auditives. Parmi eux, une part non négligeable relègue les appareillages dans le tiroir. Alors qu’ils les aideraient à conserver une vie sociale de qualité.

La perte des capacités auditives induit un repli sur soi. Ne plus comprendre l’autre modifie les comportements et notamment les fonctions d’alerte. La personne est alors sur ses gardes et un mécanisme de méfiance s’installe, entraînant une agressivité comme mode relationnel.
Peu à peu, la personne s’enferme dans ce fonctionnement et s’exclut des conversations, des groupe, e regarde plus la télévision, n’écoute plus la radio pour entrer dans un silence intérieur modifiant la plasticité cérébrale et pouvant accélérer le processus de vieillissement neuronal par manque de stimulation. Un frein majeur existe pour mettre en place des solutions et conserver une qualité de vie sociale : le déni.

Le déni comme mécanisme de protection à une douleur morale.
Ce déni est souvent expliqué par un excès de coquetterie. Or il s’agit plutôt d’un mécanisme psychologique de protection face à une réalité douloureuse. La perte de l’audition est pour nombre d’individus un signe de dégradation physique irréversible. Un mécanisme de protection se met en place et agit comme un anesthésiant émotionnel, permettant d’éviter d’affronter la réalité.

N’hésitez pas à en parler avec votre médecin. il peut vous aider à trouver des alternatives satisfaisantes.

Partager cet article

Sur le même sujet