Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La doyenne de l'humanité meurt à 115 ans aux Etats-Unis

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/12/2012

0 commentaires

Dina Manfredini vivait à Des Moines dans l’Iowa

La doyenne du monde, une Américaine qui vivait dans l’Iowa (centre) est morte lundi à l’âge de 115 ans, moins de deux semaines après avoir hérité du titre.
Dina Manfredini, d’origine italienne, s’est éteinte dans sa maison de retraite dans la banlieue de la ville de Des Moines, a confirmé la directrice de l’établissement sans donner plus de détails.
Ancienne mère au foyer, Dina Manfredini était devenue sur le tard femme de ménage, activité qu’elle a exercée jusqu’à l’âge de 90 ans, selon le Guinness des records mondiaux. Veuve, elle avait vécu seule jusqu’à 110 ans. 
Le travail et la modération ont été les clés de sa longévité, a assuré sa famille au Guiness.
Le Guiness des records lavait consacrée doyenne de l’humanité il y a moins de deux semaines, au lendemain de la mort de la détentrice du titre, Besse Cooper, une Américaine morte à Atlanta en Georgie (sud-est).
Dina Manfredini laisse maintenant la place à Jiroemon Kimura, un Japonais né quinze jours après elle, le 4 avril 1897.

Partager cet article

Sur le même sujet