Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'Allemagne accusée d'organiser la "déportation" des personnes âgées en perte d'autonomie

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 07/01/2013

0 commentaires

Dix mille retraités résident déjà en Hongrie et en République Tchèque

Les Allemands âgés et en perte d’autonomie sont-ils victimes de déportation” comme l’affirme le journal britanniques The Guardian dans son édition du 26 décembre ?
Le journal britannique The Guardian, qui se fonde sur les travaux de Sozialverband Deutschland (VdK), un centre de recherche en sociologie et politique, affirme que les coûts élevés des maisons de retraite, la mauvaise qualité des soins, la difficulté de ces établissements à recruter des aides soignantes sont autant de raisons qui incitent les familles à envoyer leurs ascendants âgés et en perte d’autonomie vers des maisons de retraite à bas coût situées dans les pays de l’est ou en Asie. 
Sozialverband Deutschland (VdK) a calculé que 7,146 retraités allemands vivent aujourdhui dans des maisons de retraite hongroises, 3 000 autres résident dans des établissements tchèques et plus de 600 en Slovaquie. Le nombre d’Allemands âgés vivant en Grèce, Espagne, Ukraine, Thailande et Philippines est inconnu. Nous ne pouvons pas laisser ces personnes qui ont contribué à la reconstruction de l’Allemagne être ainsi déportées” a déclaré Ulrike Mascher, présidente de VdK qui a ajouté : C’est inhumain !”
La crise du modèle social allemand – des coûts de maisons de retraite croissants et un service de plus en plus réduit – a longtemps été masquée par l’essor de la prise en charge des personnes âgées dans les anciens pays de l’est.
L’enquête menée par The Guardian montre que beaucoup de personnes âgées ont fait elles-mêmes le choix de l’expatriation pour des raisons financières. Mais un nombre tout aussi important a subi une décision familiale. 
L’Office central des statistiques allemand explique de son côté que 400 000 seniors sont dans l’incapacité de payer une maison de retraite et que ce groupe croit de 5% par an. Une maison de retraite allemande coûte en moyenne entre 2,900 € and 3,400 € par mois. Le Krankenkassen, la caisse nationale de retraite allemande, étudie actuellement la possibilité – pour des raisons de coût – d’institutionnaliser l’exportation de personnes âgées en perte d’autonomie comme solution au problème du coût de la prise en charge. 
Aujourd’hui, les lois de l’Union européenne bloquent toute tentative des caisses de retraite et d’assurance maladie de passer des accords avec des maisons de retraite situées en dehors de l’Union. Mais cette législation pourrait évoluer pour accélerer la mise en place de réponses rapides à des problèmes démographiques urgents. 

Partager cet article

Sur le même sujet