Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Personnes âgées : la solitude grandit à Rome

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/01/2013

0 commentaires
Pauvreté et grand âge sont les causes principales de la solitude, en Italie comme en France. 

Selon un rapport publié mardi 15 janvier par la communauté catholique italienne Sant’Egidio, la pauvreté, la précarité et la perte d’autonomie des personnes âgées accroissent le nombre de personnes solitaires. Près d’un tiers (32,5%) des foyers enregistrés étaient des personnes seules en 200910, contre 26% en 199495.
Dans la seule région de Rome (Latium), on compte 769.000 foyers composés d’une seule personne contre 529.000 au milieu des années 90. Cette région totalise environ 5,7 millions d’habitants.
Les femmes seules sont plus nombreuses que les hommes ‑elles représentent 59% du total- et les personnes âgées sont majoritaires dans ce chiffre, toujours dans le Latium.
Par ailleurs, le rapport révèle que le Latium est la troisième région d’Italie par le nombre des expulsions de logements après la Lombardie et l’Emilie-Romagne.
Dans le Latium également, le nombre de personnes âgées autonomes et qui sont pourtant placées par leurs familles dans des maisons de retraite est plus important que la moyenne nationale, affirme la communauté de Sant’Egidio qui a lancé un programme, Viva gli anziani”, pour permettre aux personnes âgées de rester chez elles et également de ne pas vivre trop isolées.

Partager cet article

Sur le même sujet