Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Etude Insee : l'espérance de vie a reculé en 2012

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/01/2013

0 commentaires

L’Institut national de la statistique (Insee) est formel : nous sommes plus nombreux mais notre espérance de vie stagne.

La France compte aujourd’hui 65,8 millions d’habitants.

La population résidant en France (hors Mayotte) a augmenté de 0,47 % entre le 1er janvier 2012 et le 1er janvier 2013, soit environ 300 000 personnes. C’est la plus faible croissance des dix dernières années.” Mais fait notoire, en 2012, le solde naturel est parmi les plus bas de la décennie (+ 251 000) car les naissances stagnent et les décès sont particulièrement nombreux.” En cause, la vague de froid qui a sévi l’an dernier, entraînant une épidémie de grippe (…), et d’autres épidémies, respiratoires et de gastro-entérites, qui se sont développées au cours de la période”.
Une annonce qui ne peut qu’inciter à la prudence en cette période de très grand froid. Voir notre article Prévention du grand froid”.

Mais ces décès ont une conséquence directe sur les chiffres de l’espérance de vie

L’espérance de vie diminue pour les femmes
C’est ainsi que l’Insee révèle qu’elle stagne pour les hommes (78,4 ans) et surtout diminue de 0,2 point pour les femmes (84,8 ans). Depuis 1994, l’écart d’espérance de vie entre les hommes et les femmes s’est réduit, passant de 8,2 à 6,4 années. Depuis le début des années 2000, la progression de l’espérance de vie a été de 3 années pour les hommes contre 1,9 an pour les femmes”.

Pour en savoir plus

Partager cet article

Sur le même sujet