Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Grenoble : ville la plus accessible selon l'Association des Paralysés de France

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 25/02/2013

0 commentaires

Logo apfPour la quatrième année, l’Association des Paralysés de France publie son baromètre de l’accessibilité. Le but : mesurer l’avancement des travaux d’aménagement des chefs-lieux départementaux durant l’année 2012 et vérifier ainsi la mise en accessibilité de la France d’ici à 2015. L’objectif est d’évaluer le degré d’implication des communes et de valoriser les bonnes pratiques.

Si Nantes a fait figure de ville innovante pendant les trois premières années, la grande nouveauté de 2012 est l’apparition de Grenoble en pôle position. Elle obtient la note de 18,4÷20 (contre 17,4 pour Nantes l’année précédente). Une note que la ville conserve d’ailleurs cette année, ex aequo avec Belfort. 

Les notes sont attribuées par les équipes de l’APF et représentent une moyenne de trois appréciations distinctes : le cadre de vie adapté, l’accessibilité des équipements municipaux, la politique locale volontariste.

D’une manière générale, l’APF relève de nettes améliorations : 28 chefs-lieux obtiennent une note égale ou supérieure à 14, ils étaient 17 en 2011 et 14 en 2010.

A souligner toutefois : Chaumont n’obtient que 7,7 de moyenne. Moulins, Evreux et Digne les Bains l’accompagnant en queue de peloton. Mais surtout de grandes villes comme Marseille, Besançon, Dijon, Valence ou Bobigny restent encore à la traîne et n’atteignent même pas les 1220. Un révélateur, selon l’APF, de l’absence de volonté politique”.

Pour en savoir plus : www​.apf​.asso​.fr

Partager cet article

Sur le même sujet