Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Jeudi 14 mars, Journée nationale de l'audition : le coût prohibitif des prothèses

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 11/03/2013

0 commentaires

L’audition, c’est salé

La Journée nationale de l’audition (JNA) aura lieu le 14 mars. Une occasion pour faire le point sur le coût prohibitif des prothèses auditives. 

Deux seniors sur trois sont victimes de problèmes auditifs indique une nouvelle enquête réalisée du 11 au 14 février auprès de 900 personnes de plus de 50 ans. Parmi les 15% qui ont le plus de difficultés à entendre, près d’un sur sept avoue ressentir de l’anxiété, ou se trouver dans un état dépressif. 

La solution serait une meilleure prise en charge des malades. Seuls 15% des Français touchés par la presbyacousie (perte d’audition due à l’âge) sont appareillés, la plupart y renoncent pour des problèmes de coût. Même avec une complémentaire santé, 70% du prix est à la charge du malentendant. L’appareillage d’une seule oreille coûte 1 500 euros, ce qui rend le reste à charge souvent inabordable pour les personnes âgées. 

Les experts de l’audition ne se font pas d’illusion sur une intervention prochaine des pouvoirs publics. Les finances de la sécurité sociale ne permettent pas d’organiser des remboursements massif. Le seul espoir des organisateurs de la journée nationale de l’audition est que la surdite soit prise en compte comme un problème d’accessibilit, notamment au niveau des services publics (Poste, SNCF…).

L’association JNA (Journée nationale de l’audition) compte sur la 16e journée nationale de l’audition, qui aura lieu le 14 mars, pour alerter le gouvernement mais aussi la population, sur ce mal-être.
Partager cet article

Sur le même sujet