Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Trier l'armoire à pharmacie : un réflexe pour une bonne automédication

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 25/03/2013

0 commentaires

Dans son baromètre réalisé par l’IFOP, le groupe PHR révèle qu’un Français sur deux pratique aujourd’hui l’automédication. Un chiffre en constante augmentation (+3,2% en 2012), encore confirmée cette année.

Pourtant cette pratique n’est pas anodine. Elle comporte des risques si elle n’obéit pas à quelques règles strictes, dont l’organisation d’une armoire à pharmacie claire et l’observation des dates de péremption des médicaments.

Les médicaments contiennent des substances actives aux effets divers, et potentiellement dangereux pour l’organisme. Le risque de iatrogénie est donc l’un des éléments principal à prendre en considération avant de s’auto-médicamenter.

Pour éviter les erreurs, pensez à conserver toutes les informations liées au médicament : notice, emballage (les symptômes traités doivent être inscrits sur la boîte) et ordonnance de la personne concernée. Le but est ainsi d’éviter tout accident.

Tous les six mois, n’hésitez pas à vérifier les dates sur les emballages et rapporter à la pharmacie ceux qui sont péréminés ou ouverts (pour les sirops notamment).

Partager cet article

Sur le même sujet