Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Vichy: une directrice de maison de retraite condamnée pour détournements de fonds

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 02/04/2013

0 commentaires

130 000 euros détournés

L’ancienne directrice d’une maison de retraite de Vichy a été condamnée jeudi à 3 ans de prison, dont 18 mois avec sursis, pour détournements de fonds, notamment en s’attribuant les frais d’hébergement d’une résidente.

Le tribunal correctionnel de Cusset a reconnu coupable une ancienne directrice de l’EHPAD Jeanne-Coulon, à Vichy, pour avoir détourné 130.000 euros sur plusieurs années, dans les années 2000

Outre une mise à l’épreuve, elle a été condamnée à 80.000 euros d’amende, mais aussi plus de 100.000 euros d’indemnisation de préjudices matériels et enfin plus de 40.000 euros pour le préjudice moral.

Concernant la résidente fantôme”, comme l’a surnommée la presse locale, la directrice se faisait régler directement sa pension d’hébergement sur son compte bancaire personnel. Elle détournait aussi des aides du Conseil général. 

L’ancienne directrice, orpheline, invoque une période alors difficile dans sa vie privée, coïncidant avec l’accès à son dossier d’adoption, souligne son avocate, Me Carmen Bernal, jugeant la décision sévère”, ne prenant pas compte de ces difficultés personnelles.

Les sommes qu’elle a détournées, elles ne les a jamais utilisées”, a indiqué Me Bernal.
Partager cet article

Sur le même sujet