Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Personnes âgées : les Français continuent de bouder l'assurance dépendance

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 22/04/2013

0 commentaires

1,5 million de contrats directs seulement

Les Français continuent de bouder l’assurance dépendance. Seuls 14 % des 35 – 75 ans ont un contrat spécifique.
Les statistiques de la Fédération française des sociétés d’assurances indiquent que 1,5 million de personnes seulement sont couvertes en direct par un contrat d’assurance dépendance. Quatre millions de personnes seraient couvertes indirectement, via des garanties « dépendance » incluses dans leur contrat de complémentaire santé.

Les résultats du sixième « baromètre prévoyance dépendance » réalisé par TNS Sofres pour La Banque Postale Prévoyance ont confirmé le peu d’appétit des Français pour les produits d’assurance dépendance. 1,5 million de contrats directs et 4 millions de contrats indirects. 

La perte d’autonomie est un sujet de préoccupation pour 80% des 35 – 75 ans, mais un quart d’entre eux seulement a pris des dispositions en la matière. Seuls 14 % ont souscrit un contrat de prévoyance spécifique à la dépendance. Parmi les Français qui n’en ont pas encore, 13 % envisagent de prendre un tel contrat. Un chiffre qui est même en recul par rapport à l’étude présentée en 2012.

Tanguy Carré, directeur général de La Banque Postale Prévoyance (150.000 contrats dépendance en portefeuille pour une prime mensuelle moyenne de 37 euros) indiquait dans le journal Les Echos que « le développement du marché est clairement freiné par les contraintes budgétaires des ménages. Quand on gagne moins de 1.650 euros par mois, comme la moitié des Français, il n’est pas évident de financer une assurance dépendance de 30 euros par mois ».
Une personne interrogée sur deux estime aujourd’hui être à l’abri en cas de perte d’autonomie grâce aux produits d’épargne classique (livrets, assurance-vie, épargne-retraite, etc.). La plupart estime que leur pension de retraite sera suffisante (43 %), et que leurs revenus immobiliers (30 %) ou d’assurance dépendance (24 %) pourvoiront au nécessaire.

D’après la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), le maintien à domicile d’une personne dépendante coûte en moyenne 1.800 euros par mois, tandis qu’une place en maison de retraite revient à 2.300 euros par mois en moyenne.

Partager cet article

Sur le même sujet