Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les sectes ciblent le grand âge

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 29/04/2013

0 commentaires

Dans un rapport remis le jeudi 25 avril au Premier Ministre, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires, s’inquiète de ce que les personnes très agées, seraient particulièrement fragilisées et mal outillées pour résister aux approches des sectes. Surtout lorsque celles ci sont réalisées juste après la mort du conjoint. Seuls, parfois dans la confusion, les octogénaires seraient démarchés à domicile, souvent même via Internet.

Le rapport présente par exemple la situation d’ une dame de 95 ans, qui ayant déjà eu un peu de mal avec les nouveaux francs, n’est pas armée face aux arnaques qui jouent sur la confusion entre euros et francs”.

Le rapport évoque aussi diverses formes de maltraitances : physiques, psychologiques, sexuelles, les atteintes à la santé, ou encore les malversations financières (captations d’héritages, donations, ventes ou achats de biens imposés…

Pour Bernard Ennuyer, sociologue, entendu dans le cadre du rapport, il est essentiel de ne pas amalgamer les maltraitances financières ou de soins avec les dérives sectaires. Il ne me semble pas que les personnes même très âgées” soient une cible privilégiée. Et Bernard Ennuyer va même plus loin, je refuse énergiquement, encore une fois, ce principe de précaution abusif qui ne sait parler des vieux que comme des personnes à risque.

Pour lire le rapport de la Miviludes

Partager cet article

Sur le même sujet