Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Nos grands-mères se mettent au slam

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 06/05/2013

0 commentaires
Christie Ravenne, auteur du terrifiant Gagatorium, prouve une fois de plus qu’elle a de l’énergie et de la verve à revendre.

Choquée par une double actualité, un documentaire sur les mouroirs low-cost de Roumanie dans lesquels on envoie les vieux (d’une part) et le scandale de la viande de cheval dans les lasagnes (d’autre part), Christie Ravenne a imaginé le pire : des trains de vieux, en partance de Drancy… ramenant en retour du minerai de viande concassée (cheval + grand-mère) pour garnir des plats low-cost, eux aussi…

Ces images lui ont inspiré un texte, un slam, qu’elle souhaite offrir aux lecteurs d’agevillage.


Le cycle du crabe

Jadis en pays pauvre, lointain,
On livrait l’aïeul décédé,
Sur la plage, chaque matin,
Au crabe glouton, affamé.

Puis le lendemain, à marée basse,
On dévorait le crabe gras et repu,
Gavé la veille, sur place.
Un pour un. Chacun son dû.

Circuit court, sans intermédiaires.
Modèle économique idéal.
Le cycle du crabe”, un peu sommaire,
En temps de crise, quel régal !

Le voilà revenu, en ce siècle honteux.
Déjà des mouroirs low-cost” en pays roumain,
Accueillent les Vieux avariés et coûteux.
Les trains de la honte partiront de Drancy, dès demain.

Puis on nous renverra nos Vieux en lingots
Réduits en minerais”, hachés menus, désossés,
Pour garnir les hachis Parmentier en promos.
Ainsi notre Economie verra ses voeux exaucés.

Eternel retour, à peine déguisés,
Des cultures anthropophages,
Dans les pays réputés civilisés,
Sans foi ni loi, fiers de ce New Age”.

Partager cet article

Sur le même sujet