Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les caisses de retraite se regroupent en Alsace pour évaluer les personnes à leur domicile

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/05/2013

0 commentaires

La CARSAT Alsace et Moselle, le RSI Alsace (Régime social des indépendants), la MSA (Mutualité sociale agricole) ont inauguré le 16 mai 2013, le groupement Evadopa. Ce groupement inter régimes de droit privé à but non lucratif a pour objectif la réalisation d’évaluations au domicile des personnes âgées pour les aider à vivre dans leur environnement habituel dans les meilleures conditions possibles.
Les seniors concernés sont essentiellement des personnes âgées valides, mais fragilisées du fait d’une situation de rupture susceptible de générer un handicap social ou un risque pour la santé (évaluées en GIR 5 et 6).

L’activité prévisionnelle d’Evadopa est estimée à plus de 6 000 évaluations par an, fondées sur un questionnaire national.
La réponse la plus adaptée devra être mise en valeur par l’évaluateur, et ne se traduira pas automatiquement, comme c’était souvent le cas, par la mise en place d’une aide ménagère mais pourra proposer un plan d’aides diversifiées”, estiment les porteurs de ce GCSMS (groupement de coopération).

Evadopa est une première étape dans le développement d’une offre de service plus vaste du « Bien vieillir » préconisée par les Caisses nationales des trois régimes de Sécurité sociale avec des conseils prévention-santé aux seniors, des ateliers collectifs sur des thématiques comme la mémoire, l’estime de soi, la nutrition, la prévention des chutes, le sommeil, le maintien du lien social…

Concrètement la personne âgée formule d’abord sa demande d’aide au maintien à domicile auprès de sa caisse de retraite principale. Il en suit un échange administratif afin que la caisse étudie la demande effectuée par le retraité et en vérifie l’éligibilité. Si la demande est recevable, la caisse passe ensuite une commande d’évaluation à Evadopa et informe la personne retraitée de la venue prochaine d’un évaluateur/​trice à son domicile.

Pour mémoire, retrouvez la présentation de l’action sociale de la CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse) en décembre 2011.

Partager cet article

Sur le même sujet