Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Maltraitance personnes âgées - Alzheimer : une infirmière condamnée à un an ferme

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/05/2013

0 commentaires

Elle avait frappé un patient octogénaire

Une infirmière libérale âgée de 40 ans a été condamnée mardi 14 mai à deux ans de prison, dont un an ferme, pour avoir frappé en juin 2011 un patient octogénaire, atteint par la maladie d’Alzheimer, à son domicile de Baslieux (Meurthe-et-Moselle).

Les faits avaient été dénoncés par le fils de la victime, depuis décédée, qui avait filmé la scène de violence avec son téléphone portable, dissimulé dans le coin d’une pièce, après avoir eu des soupçons quant aux soins prodigués par l’infirmière.

Sur la vidéo, on voyait notamment la soignante en train de donner des coups sur les fesses et le visage de l’octogénaire. Une autre scène la montrait assise sur le coude de son patient, manquant de l’étouffer en lui donnant une boisson.

Lors de l’audience devant le tribunal correctionnel de Briey (Meurthe-et-Moselle), en mars, la prévenue avait regretté ses gestes et fait état de difficultés psychologiques après le décès de sa fille, mort-née quatre ans plus tôt.

Le fils de la victime avait pour sa part comparé l’infirmière à un SS dans un camp de concentration”.

Les magistrats ont suivi les réquisitions du parquet et ont condamné la soignante à deux ans d’emprisonnement, dont un avec sursis assorti d’une mise à l’épreuve avec obligation de soins psychologiques. Elle a par ailleurs été condamnée à verser 2.500 euros de dommages et intérêts aux cinq parties civiles.

C’est un jugement qui nous paraît relativement équilibré, car cet acte était isolé : c’est un dérapage dans une carrière qui était jusqu’alors sans reproche”, a indiqué l’avocat de l’infirmière, Me Cédric Demagny.

L’avocat des parties civiles, Me Gérard Kremser, s’est également dit satisfait” de la décision.
Partager cet article

Sur le même sujet