Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Michèle Delaunay plaide à nouveau pour une régulation du tarif des Ehpad

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 10/06/2013

0 commentaires

Face à la tension sur le reste à charge des résidents des maisons de retraite et leurs proches, la ministre des personnes âgées et de l’autonomie Michèle Delaunay a plaidé pour une modération, une régulation des tarifs au regard des amélioration des aides publiques”.

Son objectif : qu’aucun résident ne doive quitter sa maison de retraite pour des raisons financières.

La ministre a réaffirmer ce principe des aides publiques contre une modération tarifiaire au congrès du syndicat des maisons de retraite privées commerciales (Synerpa) le 7 juin à Marserille. Elle travaille sur cette question avec plusieurs ministères : la santé, le logement.
Elle veut que cette modération se fasse en concertation” avec ces professionnels.
Elle veut éviter les effets d’aubaine”.

Michèle Delaunay a rappelé que ces enjeux seraient abordés globalement dans sa grande loi autonomie/​adaptation de la société au vieillissement” annoncée pour fin 2013 avec un déploiement sur le quinquennat.

La tarification des maisons de retraite est des enjeux en lien avec les 3 objectifs de la loi

- Anticipation, prévention de la perte d’autonomie
- Adaptation de la société au vieillissement : parcours de santé, diversification de l’offre de logements, domiciles sécurisés, ouverts sur la vie sociale
- Accompagnement de la fragilité


Voir en images Michèle Delaunay lors du point presse du congrès du Synerpa ce 7 juin 2013 à Marseille

Partager cet article

Sur le même sujet