Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alimentation des seniors : les idées reçues

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 10/06/2013

0 commentaires
La nutrition est un sujet sensible.

Nombre d’idées circulent, parfois des plus ubuesques. Chacun y allant de sa vérité et de son conseil.
Mais lorsqu’il s’agit de l’alimentation des personnes âgées, le constat est parfois inquiétant. Zoom sur quelques idées fausses largement répandues :

1- Il faut réduire la taille des portions en vieillissant
Faux : Les besoins évoluent. Avec l’âge, la masse musculaire a tendance à fondre. il est donc nécessaire de s’alimenter suffisamment pour compenser ces pertes.

2- Il ne faut pas manger de viande le soir
Faux : l
a viande est une source essentielle de protéines. Elle permet de préserver la solidité des os et de lutter contre l’ostéoporose. A partir de 50 – 55 ans, les besoins en protéines augmentent et toutes les prises sont utiles.

3- Il faut supprimer le sel
Faux : Oter totalement le sel risque surtout si on est habitué à saler beaucoup de rendre les plats insipides. Salez sans excès et surtout ne resalez pas sans avoir gouté préalablement les plats.

4- Il faut supprimer les oeufs pour lutter contre le cholestérol
Faux : l’excès de cholestérol n’est pas lié à la consommation d’aliments contenant du cholestérol mais à la consommation excessive de graisses. ne supprimez pas les oeufs mais cuisinez les légers (à la coque ou poché de préférence).

5- Les besoins en eau sont moins importants puisque la mobilité se réduit
Faux : La personne âgée doit boire au moins un litre d’eau par jour, et davantage en cas de forte chaleur. Avec l’âge, la sensation de soif s’estompe pour disparaître petit à petit complètement. Or la déshydration ne s’annonce pas à renfort de tambour.

6- Il est normal de maigrir, de manger moins, de perdre l’appétit en vieillissant
Faux : Les besoins en calories d’une personne âgée sont les mêmes que ceux d’un adulte soit, par jour, 1 800 à 2 100 kcal, un apport en protéines d’au moins 1 g/​kg de poids corporel, de calcium de 1 200 mg et d’eau d’1,5 litre. La perte d’appétit serait plutôt un symptôme révélant une perte de plaisir et donc de joie de vivre.

7- Quel que soit l’âge, il ne faut pas hésiter à faire un petit régime
Faux : Sur ce point, le Dr Monique Ferry, spécialiste de la nutrition chez les personnes âgées, est formelle. Aucun régime après 70 ans ! Exception faite pour une période limitée et sur seule recommandation médicale d’un régime sans sel. En fin de repas, et même pour les personnes diabétiques, une sucrerie plaisir est toujours possible, puisque cette dernière n’augmentera pas brutalement la glycémie.

8- Fini le fromage rapé, c’est trop gras
Faux : le fromage rapé donne du goût et relève agréablement les pâtes, gratins ou légumes.

Partager cet article

Sur le même sujet