Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les coûts des maisons de retraite : explications d'Annie de Vivie pour le collectif « une société pour tous les âges »

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 01/07/2013

0 commentaires

Les experts du Collectif Une société pour tous les âges” se sont penchés sur les coûts des maisons de retraite, les EHPAD : établissements pour personnes âgées dépendantes.

Ils rappellent que notre pays a fait le choix de faire porter sur les personnes fragilisées âgées de plus de 60 ans et leur famille, 60% du coût de ces services. Ce n’est pas le cas si l’on entre à l’hôpital (qui est 10 à 20 fois plus cher” que l’Ehpad), ou dans certaines structures pour personnes handicapées de moins de 60 ans (MAS). Ces structures sont solvabilisées par la solidarité nationale.

Plus de 7000 EHPAD accueillent des personnes âgées dites dépendantes selon la Drees. 80% sont de statut public ou associatif, 20% sont commerciaux. Les résidents de ces établissements ont à leur charge
- les tarifs « Hébergement » (certains peuvent bénéficier de l’aide sociale)
- une quote-part du tarif « Dépendance » qui s’alourdit plus les besoins d’aide de la personne augmente.
Le Tarif « Soins » (personnels soignants, médicaments, dispositifs médicaux…) est quant à lui financé par l’Assurance Maladie. Chaque établissement le négocie avec ses autorités de tarification. Aussi, un EHPAD « cher » n’aura peut-être pas une dotation soin suffisante et donc un « prendre soin » suffisant.

2200 euros par mois : c’est le coût moyen à la charge des résidents et de leurs proches selon un rapport de l’IGAS (Inspection générale des Affaires sociale) d’août 2009

Il n’existe pas de lien direct entre le coût imposé au résident et la qualité des prestations fournies par l’établissement” selon l’IGAS.

Selon « L’Observatoire des EHPAD » du cabinet KPMG, le budget des maisons de retraite se décompose comme suit :
- 65% sont des charges de personnel
- 25% sont des charges immobilières
- 10% concernent la blanchisserie, prestations médicales, produits d’incontinence, assurances, autres.

Les maisons de retraite ont une mauvaise image dans notre pays.
Elles sont perçues comme chères car le reste à charge dépasse largement les retraites moyennes.
Cette situation résulte de choix politiques concernant l’aide à l’autonomie des personnes âgées de plus de 60 ans.
Le collectif « Une société pour tous les âges » réaffirme la nécessité d’un nouveau droit à compensation du handicap quel que soit l’âge et quelle qu’en soit l’origine.

Voir en images les explications d’Annie de Vivie, Agevillage​.com, coordinatrice du collectif.

Partager cet article

Sur le même sujet