Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Etre aidant, être aidé

A lire : les souvenirs d’un aidant au cœur d’un manga

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/06/2021

0 commentaires

Souvenirs en bataille, par Shikabane Sensei

Une forme inédite pour un témoignage d’aidant : les éditions Akata publient Souvenirs en bataille, un manga dans lequel Shikabane Sensei raconte sans fard le vieillissement et la perte d’autonomie de sa grand-mère, auxquels il arrive difficilement à faire face.

Elevé par sa grand-mère dans une grande pauvreté, Shikabane vit une enfance douce-amère, entre les brimades de certains de ses camarades de classe et l’amour sans faille que lui porte la vieille femme.

Alors que jeune adulte, il commence à vivre sa vie et à gagner en autonomie, les premiers signes de la maladie apparaissent. Peu à peu, à contrecœur, il devra se rendre à l’évidence : sa grand-mère, qui souffre d’une maladie à corps de Lewy, ne peut plus rien faire seule, a besoin de lui en permanence. 

Le jeune devra renoncer en partie à ses aspirations pour devenir aidant à plein temps. Mais plus que sa situation familiale, ce sont ses propres réactions qu’explore l’auteur dans ce manga, sans concession.

La culpabilité, la peur du regard des autres, la colère aussi face à cette femme qui ne peut plus rien faire seule, qui le reconnaît à peine, face à ses amis qui ne comprennent pas – ou trop bien – ce qu’il traverse. Shikabane perd pied, c’est d’ailleurs le seul personnage du récit représenté comme déshumanisé.

Il passe pourtant par toute une palette d’émotions, des plus douces aux plus dures, au fil des 183 pages du livre qu’il dévoile sans faux semblant, livrant un témoignage fort et sensible.

Pour un regard sans concession sur l’aidance, à lire à partir de 14 ans, mais parfaitement adapté à un public adulte.

A noter : jusqu’au 31 octobre 2021, 5 % du prix de vente sont reversés aux Petits frères des pauvres.

Souvenirs en bataille
Shikabane Sensei (traduit par Alexandre Fournier)
A partir de 14 ans
Editions Akata
Avril 2021
8,05 euros

Partager cet article
Tags