Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Etre aidant, être aidé

Auto-entreprise : se lancer en toute sécurité

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 24/01/2022

0 commentaires
Publicommuniqué AXA

Vous y pensiez depuis un moment, la crise sanitaire a fini de vous convaincre : c’est décidé, vous allez changer de métier et créer votre propre entreprise. Mais quelles sont les démarches à accomplir pour devenir auto-entrepreneur ? Quelle formule d’assurance auto entreprise choisir ? Quel compte bancaire pour un auto entrepreneur ? Toutes nos réponses.

Possible en France depuis 2009, l’auto-entreprenariat (ou micro-entreprenariat) permet aux particuliers qui souhaitent se lancer dans une activité professionnelle, sans pour autant créer une société. Les démarches de création sont simplifiées, de même que le paiement des cotisations sociales, des impôts et des taxes.

A la place, les auto-entrepreneurs versent une cotisation unique, proportionnelle à leur chiffre d’affaires.

L’activité exercée peut être commerciale, artisanale ou libérale, et le statut d’auto-entrepreneur peut être adopté tout en restant salarié, demandeur d’emploi, retraité, étudiant, fonctionnaire ou agriculteur. Seuls les gérants de société (SA, SARL…) n’ont pas droit au statut.

Comment devenir auto-entrepreneur ?

Il est possible de faire cette démarche en ligne, par courrier ou en se rendant dans un centre de formalités des entreprises.

Selon votre situation initiale, différentes conditions doivent être remplies : immatriculation préalable au répertoire des métiers pour les artisans, travail à temps partiel et autorisation de votre supérieur pour les fonctionnaires, immatriculation au répertoire du commerce et des sociétés pour les commerçants…

Connaître toutes les conditions

Pour déclarer votre activité et ainsi créer votre auto-entreprise, rendez-vous ensuite sur le portail auto-entrepreneur de l’Urssaf ou sur guichet​-entreprises​.fr.

Quelle assurance choisir ?

Comme pour toutes les sociétés, un auto-entrepreneur doit s’assurer. Certaines de ces assurances sont obligatoires, d’autres facultatives.

Le véhicule utilisé dans un cadre professionnel doit par exemple être assuré. En revanche, la responsabilité civile professionnelle n’est pas imposée. Mais l’auto-entrepreneur reste responsable des dommages que lui, son matériel, ses locaux ou les produits pourraient causer : une assurance responsabilité civile professionnelle est donc très fortement recommandée.

De même, pour ne pas perdre le fruit de votre travail en cas d’aléas, pensez à souscrire une assurance dommages qui protègera votre matériel professionnel et vos marchandises.

Pour quel type de compte bancaire opter ?

En tant que professionnel, vous devez vous doter d’un compte bancaire dédié à votre activité.

Il vous permettra notamment de recevoir le paiement facturé pour vos prestations ou vos produits, par virement bancaire, par chèque mais aussi par paiement carte bleue.

En effet, vous pouvez demander à bénéficier d’un terminal de paiement. Un service plus ou moins coûteux selon les banques… mais aujourd’hui, de nouvelles solutions ont fait leur apparition sur le marché, comme les terminaux mobiles qui se connectent en Bluetooth à votre téléphone, et permettent d’accepter les paiements par carte à moindre frais, sans abonnement mensuel.

Partager cet article