Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Bistrot mémoire de Rennes : 12 ans de rencontres au cœur de la cité

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 02/12/2020

0 commentaires

Un lieu d’échange et de rencontre

Boire un verre, échanger sur la maladie – ou pas ! –, dialoguer parfois avec des invités professionnels, mais aussi changer les regards sur les troubles de la mémoire, tels sont les objectifs des bistrots mémoire, nés en 2004 à Rennes.

A l’origine, une rencontre : celle d’Irène Sipos, alors directrice d’Ehpad, et d’Isabelle Donnio, psychologue. Ensemble, elles ont envie de créer un endroit convivial, hors de l’institution, pour rompre l’isolement des personnes malades mais aussi préserver la relation familiale, souvent mise à mal par la dépendance.

Les rencontres débutent. Aujourd’hui, elles sont organisées tous les mercredis après-midis, parfois autour d’un thème et d’un invité professionnel, parfois centrées sur les loisirs (musique, etc.), parfois sans thématique particulière.

Elles sont ouvertes aux personnes souffrant de troubles de la mémoire, à leurs proches, ou simplement à ceux qui se posent des questions sur ces maladies. Chacun est libre de venir quand il le souhaite, s’il le souhaite.

Les convives s’installent, boivent un verre, et profitent d’une après-midi entre personnes de bonne compagnie.

« En moyenne, il y a 20 ou 25 personnes chaque semaine », détaille Irène Sipos. « Un noyau dur de participants, de nouveaux arrivants, des bénévoles et la psychologue. » Cette dernière, condition sine qua non à la tenue d’un bistrot mémoire, veille au bon déroulement des après-midis qu’elle anime et coordonne.

Mais le bistrot mémoire devrait bientôt déménager. Le Café de la paix, en plein coeur de Rennes, est pressenti. Car l’idée n’est pas de rester entre soi. L’espace n’est pas privatisé, le bistrot mémoire ayant pour ambition de faire partie de la vie locale pour aider à balayer les préjugés.

Le bristrot mémoire se développe partout en France

Depuis sa naissance, l’association a pris de l’ampleur et élargi son champ d’action. Le concept se développe partout en France, avec une quarantaine de bistrots mémoire qui sont désormais fédérés.

Le bistrot mémoire rennais prend aussi en charge la plateforme de répit locale. Les activités se multiplient, à l’image de ces sorties au musée des Beaux-Arts de Rennes lancées en 2012 , filmées par France 3 début juin.

Découvrez le bistrot en image

Les rencontres débutent. Aujourd’hui, elles sont organisées tous les mercredis après-midis, parfois autour d’un thème et d’un invité professionnel, parfois centrées sur les loisirs (musique, etc.), parfois sans thématique particulière.

Un testeur anonyme
Partager cet article