Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Compenser le confinement , l'isolement : l'art à la rescousse

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 1 min

Date de publication 01/02/2021

0 commentaires

Alors que les établissements culturels sont fermés depuis trois mois, l’art reste malgré tout une ressource inépuisable où l’on peut puiser du beau, nourrir sa créativité, trouver de nouvelles destinations pour s’évader. La preuve par trois.

A Illzach, les résidents font du ski

Monument du cinéma comique français, les Bronzés font du ski ont inspiré les résidents de l’Ehpad Le Sequoia, à Illzach. De fortes chutes de neige leur ont permis de trouver une parodie pleine d’humour du film de 1979, posté ensuite sur la page Facebook de l’établissement labellisé Humanitude.

Un vrai carton puisque le film totalise aujourd’hui près de 100 000 vues, et a été relayé par les médias nationaux.

Tableaux vivants

A Madrid, les habitants de la résidence Loreto (Lauréate des Orpea Excellence Awards) se sont eux amusés à reconstituer des œuvres d’art sous forme de « tableaux vivants ».

Avec l’équipe, ils ont choisi les toiles qu’ils souhaitaient incarner, ont créé les accessoires nécessaires et choisi les décours avant de prendre la pose pour une série de photos particulièrement réussies.

Vivre l’art chez soi

Des dizaines d’initiatives, d’expositions virtuelles, de conférences en ligne, d’ateliers culturels à distance sont nés depuis le confinement du printemps dernier.

Mais il est aussi possible de se faire accompagner pour vivre des expériences artistiques et culturelles chez soi.

En région parisienne, le service à domicile Aisha Services propose ainsi des ateliers de stimulation cognitive par l’art.

L’association Philomène peut quant à elle accompagner toutes les envies culturelles ou artistiques à domicile. Le projet est conçu selon les souhaits des personnes qui y font appel, sur mesure. Qu’il s’agisse de se mettre à l’aquarelle, de rédiger ses mémoires ou d’apprendre à jouer du piano, tout est possible !

Partager cet article