Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Trouver son lieu de vie

Conditions de vie en Ehpad : les familles de résidents continuent d’alerter

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 2 min

Date de publication 29/08/2022

0 commentaires

Inlassablement, depuis le début de la crise du covid-19, les associations de familles, mais aussi de professionnels alertent sur la situation des résidents d’Ehpad, premiers confinés, derniers lieux aujourd’hui où persiste souvent l’obligation de porter le masque. En août, le Collectif Ehpad familles 42 demandait une « saisine urgente » des députés et sénateurs de la Loire.

« La crise sanitaire a mis en exergue le sort des citoyens contraints de résider dans un établissement dont la vocation est, en toute théorie, de créer les conditions de vie adaptées à la perte d’autonomie. Le constat de terrain, fait par un très grand nombre de familles de personnes âgées vivant dans les Ehpad, est pourtant alarmant », écrit l’association en ouverture de ses courriers aux députés et sénateurs de la Loire.

S’il n’est en réalité pas possible pour un citoyen ou un collectif de saisir un parlementaire, le collectif souhaite cependant par ces courriers les « interpeller, individuellement mais aussi collectivement pour connaître les évolutions de fond que vous comptez proposer, impulser ou soutenir pour les années à venir. Est-il prévu de nommer un ambassadeur national aux droits des personnes âgées ? Les autorités et élus nationaux et locaux comptent-ils laisser perdurer la maltraitance institutionnelle dans les Ehpad, quitte à devoir faire acte de repentance à postériori ? ».

Au-delà de cette interpellation générale, l’association détaille trois grandes priorités : la fin du port du masque en Ehpad, afin que la fin de l’état d’urgence sanitaire y soit effective comme partout ailleurs ; une amélioration de l’aide au repas, en donnant la possibilité au personnel d’y consacrer le temps nécessaire ; et un renfort de l’animation, au service du lien social.

Le Collectif compte aujourd’hui 171 adhérents habitant principalement dans la Loire mais aussi dans 45 autres départements. Il est par ailleurs adhérent de l’association Avec (association vieillir ensemble en citoyens).

Parmi les autres collectifs et organisations mobilisées pour l’amélioration des conditions de vie en Ehpad, citons le collectif CPAE (cercle des proches aidants en Ehpad), qui appelle à manifester le samedi 24 septembre à 14 heures devant le ministère de la Santé, avenue Duquesne à Paris ; l’interCVS 91 qui raconte la vie des Ehpad de l’intérieur pour mieux faire la lumière sur ces établissements ; ou encore l’Observatoire du grand âge, qui tiendra sa conférence de lancement en visio le 8 septembre à 14h30.

Partager cet article