Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Démarrer une carrière de retraité car vieillir n'est pas un crime

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 1 min

Date de publication 30/08/2021

0 commentaires

En cette rentrée scolaire 2021, merci à Pierre Caro, retraité professionnel”, de présenter son nouveau métier, dans une démarche d’éducation populaire, en vidéo.

Les pionniers de l’avancée en âge montrent le chemin. Un chemin potentiellement long, avec des points de bascule quand la/​les maladie(s), la/​les situation(s) de vulnérabilité s’en mêlent.

Ces retraités professionnels inventent, se structurent, apprennent.

Ils apprennent à mieux lutter contre la dénutrition
, contre la fonte des muscles (sarcopénie) et donc contre les chutes qui causent près de 10 000 décès par an. Un chiffre qui devrait tous nous bousculer.

Ils luttent ainsi contre la sédentarité, une menace sérieuse liée à la crise sanitaire
.

Ils prennent soin d’eux et vont prendre rendez-vous pour cette troisième dose de vaccin anti-covid.

Ils se renseignent sur les aides que notre République a voté pour eux : la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie repart en campagne pour les informer.

Ils cherchent à réaliser leurs rêves (avant, bien avant de partir) avec le soutien d’associations comme Cheveux blancs et rêves dorés : défilé de mode, saut en parachute, exposition de leurs créations…

Ils tentent de lutter contre l’âgisme : avec cette semaine ce superbe livre Vieillir n’est pas un crime.

Parce que grandir c’est vieillir et vieillir c’est grandir” (disait la Fondation nationale de gérontologie et le Prix Chronos de littérature pour la jeunesse).

Belle rentrée à tous : retraités professionnels et les autres !

Partager cet article
Tags