Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comprendre les fragilités

Dépistage du covid-19 : quel test dans quelle situation ?

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 1 min

Date de publication 29/03/2021

0 commentaires

Pour s’y retrouver parmi les différents tests disponibles

Avec la multiplication des tests, pas toujours facile d’y voir clair et de savoir vers quel mode de dépistage se tourner. Pour éclairer les particuliers, la Haute autorité de santé a récemment publié un guide à destination des particuliers.

« Il existe, en effet, de nombreux tests et il n’est pas si facile de s’y retrouver », commente l’institution.

Pour savoir avec quel méthode, et donc où se faire dépister, tout dépend de la situation qui nécessite un test.

Pour rappel, les tests antigéniques peuvent être faits en pharmacie, en cabinet ou dans un laboratoire de biologie médicale, les tests RT-PCR et sérologique en laboratoire.

Situation 1 : vous êtes cas contact


Il faut au plus vite réaliser un test antigénique.

Si celui-ci est positif, un test RT-PCR est nécessaire afin de déterminer la présence éventuelle d’un variant.

S’il est négatif, d’autres tests sont à faire dans les cas suivants :

Vous vivez avec la personne testée positive : réaliser en plus un test RT-PCR ou antigénique sept jours après sa guérison.

Vous avez eu un contact à risque avec le malade (contact sans masque, en déjeunant par exemple) : en plus du premier test, un second dépistage (antigénique ou préférablement RT-PCR) doit être réalisé 5 à 7 jours après le dernier contact avec la personne malade.

Situation 2 : vous présentez des symptômes du covid-19

Les symptômes sont apparus il y a 4 jours ou moins : réaliser un test antigénique ou RT-PCR le plus rapidement possible.

Les personnes de plus de 65 ans ou les personnes à risque de développer une forme grave doivent opter pour un RT-PCR.

Même chose si les symptômes durent depuis plus de 4 jours.

En cas de test positif, un test RT-PCR est nécessaire pour déterminer s’il s’agit d’un variant.

Les symptômes sont apparus il y a 7 jours ou plus : dans ce cas, le médecin doit prescrire un test sérologique.

Situation 3 : vous souhaitez rendre visite à un proche en Ehpad

S’il n’est pas obligatoire, un test RT-PCR reste recommandé avant chaque visite.

Infographie : quel test réaliser selon la situation


Partager cet article