Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Trouver son lieu de vie

Ehpad : Brigitte Bourguignon appelle à la vigilance de chacun pour les fêtes de fin d'année

Auteur Guillaume Vonthron

Temps de lecture 2 min

Date de publication 20/12/2021

0 commentaires

Tandis que la cinquième vague épidémique s’intensifie, que le variant Omicron se propage rapidement et que certains établissements d’accueil pour personnes âgées ferments leurs portes aux visites, la ministre déléguée à l’Autonomie a annoncé, ce lundi matin, de “nouvelles” recommandations pour les maisons de retraite afin de permettre aux résidents fêter Noël.

Pour que Noël reste une fête, soyons plus vigilants et plus prudents”.

Ce 20 décembre, Brigitte Bourguignon conviait les journalistes pour présenter les recommandations pour les Ehpad dans le cadre des fêtes de fin d’année.

Si la situation sanitaire se détériore” et qu’une grande progression” du virus Omicron est constaté, la ministre déléguée à l’Autonomie rappelle cependant que 85 % des résidents ont reçu leur 3e dose.

C’est ce bouclier vaccinal qui nous permet de parler de fêtes de fin d’année”.

Et pour que ces fêtes puissent se dérouler le plus sereinement possible, le gouvernement insiste sur la nécessité de protéger sans isoler. 

Plus de vigilance mais pas de limitation des visites ou des sorties

Face aux familles et collectifs de familles (cf. Familles Ehpad 42) qui alertent chaque jour sur des interdictions de sortie de leur proche ou sur l’impossibilité de lui rendre visite, face aux professionnels qui veulent favoriser l’approche domiciliaire (comme l’AD-PA), ces recommandations viennent clarifier la situation.

Les visites des proches sont organisée sans prise de rendez-vous préalable, en chambre comme dans les espaces collectifs, comme auparavant” précise le document. 

Il en va de même pour les sorties et les participations aux animations collectives qui ne doivent pas être limitées. 

Le gouvernement recommande toutefois la réalisation d’un test PCR pour les résidents, même vaccinés, 7 jours après une sortie en famille. 

A ce jour, seuls 4 % des 7400 Ehpad dénombrent 3 cas, ou plus, positifs au covid-19 et les mesures d’isolement ne doivent pas s’appliquer aux cas contacts s’ils sont vaccinés.

Ces situations (NDLR : suspensions de visites et/​ou de sorties) doivent rester exceptionnelles et provisoires. Je veux que chaque résident ait plaisir à célébrer Noël” insiste Brigitte Bourguignon.

Une position appuyée par Fabrice Gzil : Il ne paraît pas conforme aujourd’hui de suspendre les visites ou les sorties en Ehpad, même si quelques cas sont détectés dans l’établissement”.

Le directeur adjoint de l’Espace éthique Ile-de-France demande au contraire de tout faire pour favoriser la venue des proches”, en respectant bien sur les mesures barrières et le contrôle du pass sanitaire. 

Ce qui change par rapport au protocole déjà en vigueur

Si ces nouvelles recommandations s’inscrivent dans la droite ligne de la stratégie déjà en place depuis plusieurs mois de protéger sans isoler”.

Cependant, le document porte une attention particulière à la dose de rappel, fortement recommandée” pour les résidents, les familles et les professionnels. 

Le gouvernement préconise par ailleurs le renforcement de la stratégie de dépistage, avec des tests réguliers et préventifs. 

Enfin, pour les personnes testées positives, ou suspectées d’être atteintes du variant Omicron, il est recommandé de s’isoler pendant 7 jours, conformément aux consignes en vigueur en population générale. 

Partager cet article