Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Génér'Action : combattre l'isolement des plus âgés par le sport

Auteur Guillaume Vonthron

Temps de lecture 1 min

Date de publication 25/01/2021

0 commentaires

Isolement, sédentarité… la crise sanitaire que nous traversons actuellement met chaque jour un peu plus en évidence les difficultés rencontrées par les personnes âgées dans notre société. Pour mettre fin à cette situation, le projet intergénérationnel “Génér’Action” invite des jeunes à partager des moments de convivialité autour de séances d’activité physique.

Unis pour lutter contre l’isolement

Créé avec le concours d’AG2R La Mondiale, ce projet s’articule autour des expertises et des savoir-faire de 3 associations. 

Unis-Cité, spécialisé dans le service civique, Siel Bleu, expert en matière d’activité physique adaptée et le Social Bar, créateur de liens sociaux, ont unis leurs forces pour donner vie à ce projet et ainsi lutter contre les conséquences de cette crise sanitaire sur la santé physique et mentale des plus âgés. 

Dans ce contexte de crise sanitaire sans précédent, le projet Génér’Action” a donc vocation à combattre l’isolement des personnes âgées en associant les compétences de chacun de ces acteurs.

Génér’Action, comment ça marche ?

Formés et accompagnés par les professionnels Siel Bleu et du Social Bar, des jeunes en service civique d’Unis-Cité vont à la rencontre de personnes âgées afin d’organiser des séances d’activité physique adaptée et des jeux inter-établissements.

Depuis novembre 2020, sur 8 territoires (Angers, Créteil, Marseille, Orléans, Rennes, Saint-Étienne, Saint-Nazaire et Strasbourg), 64 volontaires sont mobilisés pour animer des séances auprès de personnes de plus de 50 ans, qu’ils soient en maison de retraite ou non, et les sensibiliser aux bienfaits de l’activité physique, dans le respect des consignes sanitaires.

Pour cette première édition, le programme Génér’Action” accompagnera d’ici novembre 2021 2500 personnes en maison de retraite et 5000 seniors ou jeunes retraités, avec des rencontres conviviales autour de l’activité physique.

Partager cet article