Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Etre aidant, être aidé

Journée nationale des aidants le 6 octobre : comment la société va-t-elle aider à aider ?

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 2 min

Date de publication 03/10/2022

0 commentaires

Le 6 octobre, la Journée nationale des aidants (JNA) va donner un coup de projecteur à ce rôle, cette mission que se donnent 11 millions de citoyens pour un proche en situation de besoin d'aides petites ou grandes. Ils sont plus de 4 millions à accompagner un parent âgé, jusqu'à plusieurs heures par jour et les besoins sont immenses, rappelle le Collectif Je t'aide, organisateur de cette journée. La stratégie nationale de mobilisation et de soutien des proches aidants, portée par le gouvernement, se déploie avec un renforcement de l'allocation journalière proche aidant (AJPA) encore bien mal connue des salariés-aidants. Heureusement, les Prix 2022 des entreprises mobilisées pour leurs salariés-aidants montrent que toutes les structures petites ou grandes se saisissent des enjeux. Des institutions nationales de retraite complémentaire comme l'Agirc-Arrco aux collectivités locales, tous vont partager les ressources, les informations, les soutiens lors de cette Journée nationale des aidants, au cœur de la Semaine bleue.

Prévention toute ! pour la retraite complémentaire Agirc-Arrco

Frédérique Decherf, directrice de l’action sociale de l’Agirc-Arrco (retraites complémentaires) explique pourquoi cette institution se mobilise pour soutenir les proches aidants qui travaillent ou sont à la retraite. Santé, répit : cap vers la prévention dans les centres dédiés partout en France où se déroulent des centaines de rencontres, débats en ce 6 octobre, journée nationale des aidants.

Prix 2022 des entreprises Salariés-Aidants

Aider un proche est particulier, personnel, spécifique. Les réponses toutes prêtes proposées par le gouvernement, les collectivités, les groupes de protection sociale, voire les entreprises, sont peu connues, peu utilisées (peut-être un peu plus par les hommes et les CSP + selon l’étude 2022 liée au Prix Entreprises & Salariés Aidants).

Le levier majeur est alors de travailler les conditions de recours aux dispositifs avec des relais internes, des salariés-aidants-éclaireurs- veilleurs-sentinelles.

Proposer des lieux d’écoute, de dialogue avec des pairs-aidants, co-construire des dispositifs sur-mesure dans le parcours d’aides, stimuler le recours via les ressources managériales et les instances dédiées (CSE) : l’idée est d’intégrer l’aidance dans la politique RSE (responsabilité sociétale des entreprises).

C’est ce qu’a compris le laboratoire Merck, 1er prix 2022 du Prix Entreprise & Salariés Aidants. Ses 4 000 collaborateurs ont accès à une formation obligatoire sur une plateforme e‑learning permettant de découvrir les témoignages de salariés-aidants, accéder à des formations, participer à la communauté des aidants.

Le 2eme prix a été attribué à SAP France qui déploie la plateforme d’appels Responsage, l’application Tilia, une conciergerie digitale.

Le 3eme prix va à Engie, qui sensibilise sur l’aidance, assouplit les horaires et congés, constitue un réseau interne de bonnes pratiques.

Vers une société aidante ? Des villes aidantes ?

Tout se joue sur les territoires, dans des réponses ajustées, sur-mesure au regard du ratio intensité/​durée propre à toute situation d’aide familiale.

Aider est un marathon, une randonnée en haute montagne, raconte le docteur Hélène Rossinot dans son dernier livre. L’enjeu est de se préparer, s’outiller, anticiper et rester connecté tout au long du parcours qui demandera des pauses, des ressourcements pour pouvoir durer.

Des enjeux partagés partout en France pour la Journée nationale des aidants ce 6 octobre, au cœur de la Semaine bleue 2022.

Partager cet article