Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

La force de l’intergénération : des relations au service du mieux vivre de tous

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 2 min

Date de publication 09/01/2023

0 commentaires

Le service civique solidarité seniors confirme son impact positif

Le volet « personnes âgées » du service civique fait à nouveau la preuve de son utilité. Une étude d’impact rendue publique la semaine dernière démontre en effet ses conséquences positives pour les seniors comme pour les jeunes, tout en renforçant la solidarité intergénérationnelle.

Lancé en mars 2021, le service civique solidarité seniors (SC2S) a pour objectif de mobiliser les jeunes en soutien aux plus âgés, dans le but de rompre l’isolement et de renforcer les liens entre générations.

Les jeunes volontaires peuvent par exemple rendre visite à des personnes seules chez elles, initier des seniors au numérique ou encore mener des animations, des activités collectives dans les établissements où vivent les plus âgés. 

« Parce que la solidarité intergénérationnelle est une force »

Régulièrement, l’impact du SC2S est mesuré. La toute dernière évaluation a été rendue publique le 3 janvier.

Selon les résultats de l’étude, le service civique remplit ses objectifs puisque 71 % des seniors interrogés déclarent se sentir moins seuls grâce à l’accompagnement des volontaires, et 65 % avoir un meilleur moral grâce à la présence des jeunes.

Par ailleurs, à force de se voir fréquemment (une fois, deux fois, trois fois par semaine ou plus pour 93 % des personnes âgées), en face à face (dans 96 % des cas), jeunes et seniors apprennent à mieux se connaître, et tissent de nouveaux liens de génération à génération.

« Je comprends mieux ce que vit la jeunesse »

43 % des personnes âgées répondant à l’enquête affirment ainsi mieux comprendre les jeunes, et ce qu’ils vivent. Ils disent avoir changé de regard sur la jeunesse. Les jeunes sont quant à eux 66 % à déclarer avoir changé de regard sur les plus âgés, 80 % estimant que les seniors leur ont appris des choses.

Et 17 % des volontaires ont désormais envie de continuer à travailler auprès des plus âgés.

Construire la relation intergénérationnelle dès le plus jeune âge

Des relations intergénérationnelles qui peuvent se nouer à tout âge. À Barlin dans les Hauts-de-France, les 33 élèves de la maternelle Maryse Bastié ont fait leur rentrée de janvier en Ehpad.

L’Ehpad Les Charmilles et la résidence autonomie Les trèfles accueillent désormais les deux classes de l’école, pour le plus grand bonheur de tous.

Rendez-vous dans 6 mois pour un premier bilan de ce projet pédagogique et médico-social.

En attendant que cette initiative fasse des petits, le SC2S a pour ambition de mobiliser, d’ici à 2026, 10 000 jeunes en service civique de 6 à 12 mois auprès de 200 000 personnes âgées.

Partager cet article