Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

La sédentarité, l'autre menace liée à la crise sanitaire

Auteur Guillaume Vonthron

Temps de lecture 2 min

Date de publication 30/08/2021

0 commentaires

“Bouger, ce n’est pas simplement une bonne chose, c’est vital”. Dans leur rapport présenté fin juillet à l’Assemblée Nationale, Marie Tamarelle-Verhaeghe et Régis Juanico alertent sur les risques liés à la sédentarité, en particulier dans cette période de crise sanitaire. Au total, les deux députés formulent 18 propositions afin d’inciter à l’activité physique, notamment pour les plus âgés.

La crise sanitaire et sa cohorte de données alarmantes accentuent le rôle déterminant de la pratique d’activité physique et sportive sur la santé, comme thérapeutique particulièrement efficace pour prévenir les maladies chroniques, les surmonter, retarder la dépendance des personnes âgées et augmenter l’espérance de vie en bonne santé”.

Forts de ce constat, les deux députés proposent de définir l’activité physique et sportive « grande cause nationale » dès 2022

Parmi leurs propositions, certaines sont spécifiquement pensées pour aider à lutter contre la sédentarité chez les seniors. 

Le manque d’activité physique chez les personnes âgées peut être la cause d’une fragilisation du cœur, de troubles du rythme cardiaque, de difficultés respiratoires, d’une perte de la masse musculaire pouvant altérer l’équilibre…

En ce sens, Marie Tamarelle-Verhaeghe et Régis Juanico préconisent : 

  • de rendre la prescription de l’activité physique adaptée plus accessible en instaurant une prise en charge, par l’assurance maladie, de la consultation médicale comportant le bilan médico-sportif et motivationnel préalable
  • de faire progressivement des Maisons sport-santé (établissement qui propose notamment l’accès à des activités de sport adapté) le guichet unique d’accueil, d’information et d’orientation de l’APA dans les territoires
  • de former les médecins et les professions paramédicales au sport-santé et les médecins à la prescription d’APA
  • d’intégrer la participation à la formation à la prévention et à l’APA à la procédure de certification des médecins

Consulter l’intégralité du rapport sur l’évaluation des politiques de prévention en santé publique” 

Le gouvernement part en campagne contre la sédentarité

En parallèle de ce rapport, le ministère chargé des Sports lance une vaste campagne de communication en faveur de la pratique sportive.

Un dispositif de communication qui a pour objectif d’encourager les Français à se (re)mettre au sport, notamment de façon encadrée, dans le contexte de l’après-crise et dans la perspective de la rentrée”, précise le ministère.

Campagne qui sera dans les prochains jours, agrémentée d’un site internet (https://​lebonsportpourmoi​.sports​.gouv​.fr/) permettant à chacun de trouver l’activité sportive la plus adaptée à ses besoins et à sa condition physique. 

Très impliqué dans la lutte contre la sédentarité, le Gérontopôle des pays de la Loire à de son côté, publié une étude précisant les apports de l’activité physique chez les personnes âgées.

À la différence du stade de vieillissement pathologique, la fragilité est considérée comme étant un état réversible par la mise en place d’actions de réhabilitation non-médicamenteuses principalement basées sur la pratique d’une activité physique régulière” souligne le Gérontopôle.

Ces interventions ont démontré une efficacité significative et scientifiquement avérée, augmentant les réserves physiologiques de l’organisme lui permettant de mieux résister au stress. Il en résulte une diminution importante des risques de survenue d’évènements de santé et une amélioration non-négligeable de tous les aspects de la qualité de vie permettant à la personne de rejoindre une trajectoire de vieillissement réussie”.

Une étude qui a permis de mettre en évidence les bénéfices de l’activité physique sur la qualité de vie des personnes âgées.

Consulter le poster scientifique traduisant les résultats des recherches du Gérontopôle des pays de la Loire


Partager cet article