Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Trouver son lieu de vie

Le cinéma s'invite dans les maisons de retraite

Auteur Guillaume Vonthron

Temps de lecture 1 min

Date de publication 24/12/2020

0 commentaires

Des résidents programmateurs et spectateurs privilégiés

Si les salles de cinéma sont toujours fermées en raison du contexte sanitaire, les personnes âgées en maisons de retraite n’ont de toute façon que trop rarement la possibilité de s’y rendre. Qu’à cela ne tienne ! L’opération Rembobin’âge permet au cinéma d’aller à la rencontre des résidents en proposant des projections directement dans les Ehpad.

Depuis six ans, dans le cadre du festival Premiers Plans d’Angers consacré à des premiers films européens, l’opération Rembobin’âge invite les établissements accueillant des personnes âgées à participer à la fête. 


En vue de l’édition 2021, 13 maisons de retraite et résidences autonomie de la région angevine participent à des ateliers de programmation afin de sélectionner le film du festival qui sera projeté dans leur établissement.

Cette initiative menée par l’association Premiers Plans, organisatrice du festival, a pour but d’inclure les personnes âgées dans la vie culturelle. 

Dans chaque établissement sélectionné, des ateliers sont organisés par l’association avec un petit groupe de résidents qui aura la lourde tâche de choisir un film parmi les 12 sélectionnés pour le festival.

Les résidents aux manettes

Dans le cadre de ces ateliers, les participants seront aussi amenés à étoffer leur sélection en choisissant un film coup de cœur. Grands classiques (L’Ombre d’un doute d’Alfred Hitchcock, Ascenseur pour l’échafaud de Louis Malle…), comédies (Le Cameraman de Buster Keaton, Mon Oncle de Jacques Tati…) ou curiosités (La Tortue rouge de Mickael Dudok de Wit, Le Bal d’Ettore Scola…), ce sont les résidents qui ont la main pour choisir la tonalité de la soirée. 

A l’issue des ateliers, les films seront ensuite proposés à l’ensemble des habitants à l’occasion de la très attendue projection finale, organisée dans le respect des consignes sanitaires, avec le concours du CCAS de la Ville d’Angers.

La volonté de Premiers Plans de proposer des séances de cinéma dans les maisons de retraite ne se limite pas au seul festival. L’association met par ailleurs à disposition des établissements un guide pour aider à l’organisation d’une projection collective autorisée à destination de personnes âgées.

Partager cet article