Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Les aidants ont un rôle à jouer dans la santé auditive de leur proche

Auteur Guillaume Vonthron

Temps de lecture 1 min

Date de publication 08/03/2021

0 commentaires

L’ultime étape de la réforme du 100 % santé a été mise en place au 1er janvier 2021, permettant la prise en charge complète de certaines aides auditives, et une récente enquête indique que seuls 2 % des Français en ont bénéficié. A l’occasion de la Journée mondiale de l’audition de ce 11 mars, focus sur l’importance de prendre soin de sa santé auditive et de celle de ses proches.

Avec le vieillissement de la population l’audition risque de devenir un enjeu majeur de santé publique.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, une personne sur quatre devrait avoir des problèmes d’audition d’ici à 2050

Une enquête menée à l’initiative du syndicat des audioprothésistes indique que 53 % des Français sont concernés par les troubles auditifs, que ce soit les leurs ou ceux d’un proche. 

Si 16 % des répondants ont déclaré avoir des problèmes d’audition, ils sont 37 % à avoir, dans leur entourage, un proche malentendant. 

16 % des Français souffrent donc de problèmes auditifs mais seulement 4 % sont appareillés. 

Face à un trop grand nombre de personnes qui renoncent à s’équiper d’une aide auditive, la réforme 100 % santé a vocation à faciliter l’accès à des appareils parfois très onéreux. 

Ainsi, en plus de certains soins en optique ou dentaires, la réforme permet la prise en charge complète des aides auditives incluses dans le panier 100 % santé”.

Entre la crise sanitaire et la crainte d’être stigmatisé, seulement 2 % des Français se sont équipé d’un appareil auditif grâce au 100 % santé.

L’importance du dépistage

Pourtant, une déficience auditive peut avoir de nombreuses influences néfastes sur la santé et le moral de la personne concernée. 

Une perte de décibels peut même avoir un impact sur le déclin cognitif et donc sur le développement de la maladie d’Alzheimer et autres troubles associés.

Si votre proche semble avoir de plus en plus de difficultés à entendre, il convient de s’en préoccuper et de prévoir un rendez-vous chez un otorhinolaryngologiste (ORL) pour qu’il soit dépisté.

Consulter le guide sur le dépistage des troubles auditifs de l’association JNA (Journée nationale de l’audition).

A noter : la journée nationale de l’audition aura lieu le 11 mars.

Partager cet article