Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Littérature, lutte contre l'âgisme et intergénération : le prix Chronos fête ses 25 ans

Auteur Marlène Peyresaubes

Temps de lecture 2 min

Date de publication 11/12/2020

0 commentaires

Depuis 25 ans, le prix Chronos de littérature s’attache à faire réfléchir petits et grands, dès 3 ans, sur « le parcours de vie et la valeur de tous les âges, les souvenirs, les relations entre les générations, la vieillesse et la mort, les secrets de famille ainsi que la transmission des savoirs ». Retour sur un prix littéraire pas comme les autres avec sa fondatrice, Jacqueline Gaussens.

En 1996, c’était une démarche totalement « disruptive », sourit Jacqueline Gaussens, des gérontologues qui créent un prix de littérature jeunesse !

« La première année, ce sont les enseignants de nos propres enfants qui testent », poursuit-elle.

Comme dans tout prix littéraire, une sélection d’ouvrages destinés aux enfants de maternelle est proposée, lue en classe, puis les enfants choisissent leur titre préféré à bulletin secret, avec leur carte d’électeurs.

Face au succès de l’opération, la sélection s’agrandit : le prix propose aujourd’hui des albums dans six catégories (maternelles et CP ; CE1-CE2 ; CM1-CM2 ; 6ème-5ème ; 4ème-3ème ; lycéens, 20 ans et plus). Sans oublier le prix Chronos vacances, pour les enfants qui participent aux séjours d’été organisés par la CCAS (Caisse centrale de l’action sociale de l’énergie).

La lecture comme médiateur pour aborder des sujets impossibles

« Le livre est un formidable médiateur qui permet d’aborder des sujets totalement tabous dans la société, comme le vieillissement. Or les enfants ont des interrogations concernant le vieillissement, concernant la mort », souligne la fondatrice du prix.

Les adultes, et notamment les résidents de maisons de retraite peuvent aussi y participer, soit en s’attaquant à la sélection adulte, soit par le biais de lectures partagées avec une école.

En 25 ans, 600 000 enfants ont été jurés (et donc sensibilisés à la notion de parcours de vie), 150 auteurs récompensés. Et des enfants y ayant participé autrefois, devenus enseignants, l’organisent à leur tour, se félicite Jacqueline Gaussens.

Malgré les difficultés, le prix a été organisé en 2020 et les lecteurs ont récompensé les ouvrages suivants :

  • Dans la catégorie maternelle-CP : Poussière d’étoile (Jeanne Willis, Briony May Smith, chez Gallimard jeunesse)
  • Dans la catégorie CE1-CE2 : Monsieur Boudin (Agnès de Lestrade, Juliette Lagrange, Editions Sarbacane)
  • Dans la catégorie CM1-CM2 : Le secret des O’Reilly (Nathalie Somers, Didier Jeunesse)
  • Dans la catégorie 6ème-5ème : Le gang des vieux schnocks (Florence Thinard, Gallimard Jeunesse)
  • Dans la catégorie 4ème-3ème : La vie est un jeu d’échecs (Om Swami, Editions Fleurus Jeunesse)
  • Dans la catégorie Lycéens, 20 ans et + : La jeune fille et le fleuve (Bernard Housseau, Editions Passiflore)
  • Prix Chronos en vacances : Les Top Trois de Théo (Wendy Meddour et Daniel Egneus, Editions Little Urban)

La sélection 2021 est d’ores et déjà disponible. En attendant la prochaine remise de prix, longue vie au prix Chronos !

Partager cet article