Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Trouver son lieu de vie

L’Obs publie son palmarès des 300 meilleures maisons de retraite

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 3 min

Date de publication 07/11/2022

1 commentaires

L’Obs publie dans son édition du 3 novembre la liste des « 300 meilleures maisons de retraite de France ». Un palmarès qu’il vaut toutefois mieux prendre avec des pincettes.

L’hebdomadaire s’est attaqué à un chantier de taille : identifier les 300 meilleurs établissements parmi les 10 000 Ehpad, résidences autonomie et résidences services seniors de France. Décryptage de la méthode et retour sur les résultats du palmarès.

Comparer des poires avec des tractopelles

Un premier point nous interpelle : Ehpad, résidences autonomie et résidences services seniors sont des établissements qui certes, accueillent tous des personnes âgées, mais sont bien différents sur de nombreux points.

Les résidences autonomie et résidences services accueillent des personnes autonomes et ne sont pas médicalisées, à l’inverse des Ehpad. 

Les résidences autonomie et les Ehpad sont des établissements médico-sociaux, régies par le Code de l’action sociale et des familles, mais pas les résidences seniors.

Les résidents disposent d’une chambre et d’une salle de bain en Ehpad, mais d’un appartement en résidence autonomie ou service seniors. 

Et la liste des différences est encore longue…

Meilleures en quoi ?

La méthode utilisée pose aussi question. Pour évaluer les 10 000 maisons de retraite de France, l’Obs a mené « une grande consultation », via un questionnaire en ligne disponible de début mai à fin juin 2022.

Différentes parutions en presse écrite et en ligne ont fait la promotion de cette enquête… ce qui exclut des répondants potentiels toutes celles et ceux qui ne s’informent pas via ces canaux.

Proches de résidents et résidents devaient ensuite indiquer s’il recommandait leur établissement et de le noter sur les critères suivants : la chambre/l’appartement ; la qualité de l’encadrement ; les services proposés ; les soins médicaux le cas échéant ; l’alimentation ; les activités proposées ; le rapport qualité-prix.

Un second questionnaire réservé aux professionnels portait lui sur les conditions du travail, la gestion du covid, l’équilibre vie professionnelle-vie privée… 

En tout, 5 000 personnes ont répondu à l’enquête, pour 7 000 établissements évalués au total.

Soit moins d’une évaluation par structure, puisqu’il en existe 10 000 en France. Les établissements qui ont le sens de la communication, qui ont mobilisé leur écosystème pour obtenir des évaluations, sont forcément favorisés… ce qui explique en partie les résultats. 

Des résultats parfois surprenants

A parti des résultats des deux questionnaires, un « calcul complexe » a permis à l’Obs de décerner un score sur 100, après avoir éliminé « toute réponse incohérente ou douteuse ». Pour aboutir enfin au fameux classement, national et régional.

Les groupes privés commerciaux y sont surreprésentés, avec 140 établissements privés lucratifs distingués sur 300, alors qu’ils représentent 25 % des 10 000 maisons de retraite françaises. 

En Corse, les trois seules structures retenues font ainsi toutes partie du groupe L’olivier bleu, et dans près d’une région sur deux, un Ehpad Korian ou Orpea figure dans le top 3. A eux deux, ces deux groupes comptent plus de 70 Ehpad dans le palmarès.

En Ile-de-France, la meilleure note revient par exemple à l’Ehpad Orpea La Vallée de la Marne.

Ce qui ne préjuge en rien de la qualité des établissements cités, mais fait pencher la balance en faveur d’un classement non représentatif et parcellaire. En tout cas, pas à notre sens un outil adéquat pour choisir son lieu de vie.

Les futurs indicateurs publics, dont la publication a été promise par l’ancienne ministre de l’Autonomie au printemps, seront sans doute plus fiables. Mais la meilleure façon de choisir, c’est surtout d’aller voir, par soi-même.

Voir nos conseils pour visiter et choisir une maison de retraite

Partager cet article

Rastoul Jacques

Je partage votre point de vue sur la non representativite de ce classement et sa méthode d'enquete