Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Mobilité : des clefs pour continuer à bouger à tout âge

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 1 min

Date de publication 25/04/2022

0 commentaires

Près de 15 % des Français, soit 10 millions de personnes environ, seraient concernés par des difficultés de mobilité. Liées à l’âge, à une situation de handicap notamment. Le 30 avril, la journée mondiale des mobilités et de l'accessibilité viendra mettre un coup de projecteur sur le sujet.

Créée en 2011, la journée mondiale des mobilités et de l’accessibilité vise à attirer l’attention sur le sujet dans l’optique de rendre les espaces publics accessibles à tous : aux personnes en situation de handicap comme aux familles avec des enfants en bas âge ou aux personnes qui avancent en âge.

Dans les territoires labellisés Amis des aînés” par exemple, une attention toute particulière est portée à la question, c’est d’ailleurs l’une des huit thématiques phares portées par le réseau (pour favoriser tous les modes de sorties, de transports).

Mais même si l’environnement est adapté, il faudra parfois des petits coups de pouce pour soutenir la mobilité des personnes âgées.

Des coups de pouce qui peuvent prendre la forme d’aides techniques : déambulateurs, fauteuils roulants, déambulateurs à roulettes…

Des objets qui se démocratisent, avec des modèles de plus en plus innovants (pliables comme ceux proposés par ErgoFlix, transformables en modèle motorisé en quelques minutes avec le système Omni…) et des utilisateurs qui osent de plus en plus investir l’espace public, à en juger par le succès répété de la Mobil’Aînés.

Prochaine édition de la marche festive en déambulateur le 4 mai à Mérignac (33).

Pour rester mobile, on a aussi parfois besoin dêtre accompagné lors de ses sorties. Différents dispositifs proposent ce type de service, comme Paris en compagnie : des bénévoles accompagnent gratuitement des personnes âgées qui souhaitent se rendre à des rendez-vous médicaux ou administratifs, profiter d’une sortie culturelle ou tout simplement d’une balade dans leur quartier.

Ou encore Sortir plus, à l’initiative des caisses de retraite complémentaires Agirc-Arcco, ouvert aux personnes à partir de 75 ans.

L’activité physique est aussi un levier clef pour soutenir la mobilité. Parmi les propositions adaptées à l’âge, citons le réseau Siel Bleu, fort de ses 700 professionnels qui accompagnent 140 000 participants chaque semaine, ou le programme D‑marche de l’association Adal, adopté par plus de 20 000 personnes.

Partager cet article