Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Proches aidants, retraités, professionnels de santé... dans la rue

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 2 min

Date de publication 06/12/2021

0 commentaires

Les retraités, les proches aidants, les professionnels de santé étaient dans la rue mercredi et samedi derniers. 

Le pouvoir d’achat et la santé étaient au cœur des revendications.

La santé au sens OMS (Organisation mondiale de la santé) du terme : un état de complet bien-être physique, mental et social, pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

La santé et les droits associés défendus par les premiers concernés. 

Les vieux et futurs vieux militent pour la création d’un Conseil national consultatif des personnes vieilles, baptisé Conseil national autoproclamé de la vieillesse (Cnav).

Ils visent la défense de la santé avec l’accès aux soins, partout sur les territoires, alors que les déserts médicaux s’intensifient, que les professionnels de santé fuient les services sous tensions, ayant perdu le sens de leurs métiers.

Tous aimeraient une meilleure prévention des risques comme les chutes
quand on sait que 1 personne de 65 ans ou plus sur 2 a déjà chuté à son domicile (10 000 décès) et qu’il existe des solutions comme aménager le logement, favoriser l’activité physique quotidienne, une bonne alimentation…

Tous aimeraient que les réponses de santé soient mieux outillées face à la nouvelle vague covid qui frappe aux domiciles et en Ehpad.

Tous aimeraient lutter plus efficacement contre l’isolement alors que les fêtes de fin d’année approchent. Elles sont l’occasion de rencontres conviviales et gastronomiques : découvrez cette semaine sept conseils pour des repas savoureux et adaptés aux éventuelles pathologies.

On voit la nécessité de repenser le système de santé pour que chacun s’y retrouve, évite les coûts de la non qualité, les pertes de chances, propose un nouveau récit positif. Un récit qui s’aligne avec la transition climatique en hommage à Pierre Rabhi qui vient de nous quitter. Il nous invitait à ce que chacun fasse sa part face aux enjeux qui semblent nous dépasser, nous écraser. (Cf. la légende du colibri)

Pour vieillir debout, malgré tout, jusqu’au bout, partout sur les territoires.

Pour vieillir debout bien informé : avec l’application MonAgevillage présentée cette semaine.

Pour vieillir debout bien entouré de services et professionnels de santé fiers de leurs magnifiques métiers du lien.

Des mobilisations pour faire remonter la santé dans les priorités des politiques publiques, des candidats à la prochaine élection présidentielles.

Ils y croient. Ils espèrent. 

Nous aussi.

Partager cet article
Tags