Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Sommeil : trois produits pour mieux dormir au banc d’essai

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 3 min

Date de publication 15/03/2021

0 commentaires

50 règles d’or pour bien dormir chez Larousse, Dreamer de Terraillon, UrgoNight par Urgotech

Depuis le début de la pandémie de covid-19 et le premier confinement, les troubles du sommeil sont fréquents chez les Français. A l’occasion de la journée du sommeil 2021 le 19 mars, gros plan sur trois nouveautés visant à favoriser l’endormissement.

Stress accru, anxiété, changement de rythme, activité physique et sorties limitées… autant de conséquences de la crise sanitaire qui impactent notre sommeil. 

Or ne pas dormir suffisamment – en règle générale, au moins 7 heures par nuit pour un adulte – entraîne des troubles de l’humeur, de la concentration, de la mémoire, et peut avoir des conséquences sur l’organisme (maladies cardio-vasculaires, diabète, prise de poids, problèmes immunitaires…).

Test : trois produits pour aider à dormir

Les 50 règles d’or pour bien dormir (Editions Larousse)

A qui s’adresse ce produit ?

Pour tous ceux qui souffrent de troubles du sommeil ou simplement comprendre comment le sommeil fonctionne

Comment ça fonctionne ?

En une ou deux pages maximum, le Dr Marc Rey, neurologue et spécialiste du sommeil puisqu’il préside l’Institut national du sommeil et de la vigilance, apprend aux lecteurs à se préparer au sommeil, explique les troubles du sommeil et délivre les conseils idoines. 

L’avis de la rédaction

Un tout petit format pratique, qui trouvera sa place sur une table de nuit, mais qui regroupe une foule d’informations utiles, et notamment de nombreuses pistes pour évaluer les troubles du sommeil et les traiter le cas échéant. 

Prix

3,95 euros

En savoir plus

Aide à l’endormissement Dreamer (Terraillon)

A qui s’adresse ce produit ?

A tous ceux qui souhaitent s’endormir plus rapidement, quel que soit leur âge.

Comment ça fonctionne ?

Cette petite veilleuse propose deux modes propices à l’endormissement : le mode coucher du soleil, où la luminosité diminue progressivement durant 20 minutes ; et le mode cohérence cardiaque, où l’utilisateur est invité à caler sa respiration sur la lumière émise par la lampe (15 minutes). Elle peut aussi servir de lampe d’appoint.

L’avis de la rédaction

Deux testeurs sur trois se sont endormis en moins de 10 minutes grâce à la fonction coucher du soleil : pari tenu ! D’après le fabricant, le mode cohérence cardiaque obtient des résultats similaires. Peu encombrant, l’objet est discret sur une table de nuit. Son seul défaut : une interface tactile très sensible, qui peut provoquer des allumages inopinés. Il faut donc penser à passer en mode verrouillé quand on n’utilise pas le Dreamer.

Prix

39,99 euros

En savoir plus

Bandeau connecté UrgoNight (Urgotech)

A qui s’adresse ce produit ?

A ceux qui souhaitent s’entraîner à mieux dormir et peuvent consacrer 20 minutes plusieurs fois par semaine à l’exercice.

Comment ça fonctionne ?

Le dispositif est composé d’un bandeau connecté qui mesure les ondes cérébrales (électroencéphalogramme), et en particulier les ondes SMR, qui s’activent lorsque le cerveau est au repos.

Grâce à une application sur smartphone, l’utilisateur suit des séances d’entraînement de 20 minutes visant à stimuler l’émission de ces ondes grâce à la technique du neurofeedback.

In fine, une meilleure production d’ondes SMR permet un endormissement plus facile et un sommeil de meilleure qualité.

L’avis de la rédaction

Le bandeau est présenté dans une trousse rigide, qui permet de loger tous les accessoires (électrodes, câble de chargement…). La prise en main est facile, le mode d’emploi très clair.

Les séances de neurofeedback réalisées avec son téléphone sont ludiques, l’application est elle aussi simple à utiliser.

Les effets nécessitent un certains nombres de séance pour se faire sentir (15 à 20 selon le fabricant), et il convient d’être assidu et régulier pour qu’UrgoNight fasse son effet rapidement.

Un investissement en temps à prévoir avant de se lancer.

Prix

499 euros

En savoir plus

Partager cet article