Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Territoires d’inspiration : 42 projets innovants récompensés

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 2 min

Date de publication 16/08/2022

0 commentaires

Chaque année, la Fondation Crédit coopératif récompense des projets d’intérêt général répondant à des besoins locaux et sur des enjeux variés : culture, emploi, éducation, écologie, santé, citoyenneté, inclusion, promotion de l’ESS. Pour 2022, 42 actions ont été retenues, dont une dizaine qui concerne les personnes âgées et les aidants.

Parmi les 42 lauréats de l’édition 2022, se sont distinguées pour leurs actions en lien la perte d’autonomie liée à l’âge :

L’association Mémoire et santé, dans la région Paca. Depuis 10 ans, l’association développe le concept de Sans fourchette : des repas gastronomiques déclinés en bouchées pour les personnes qui n’arrivent plus à se servir de leurs couverts. Elle forme et sensibilise les élèves des écoles hôtelières et les restaurateurs.

En Occitanie, l’association Ciel d’Occitanie a pour objectif de rendre la culture scientifique et l’astronomie accessibles à tous les publics, y compris les déficients visuels et les personnes à mobilité réduite, grâce à un équipement adapté.

Depuis 2007, l’association Lien met en relation des seniors et des jeunes (étudiants, jeunes travailleurs ou demandeurs d’emploi) afin de développer la cohabitation en Normandie et lutter contre l’isolement.

Situé dans le IXᵉ arrondissement de Paris, Tout autre chose n’est pas un café-restaurant comme les autres. En effet, ce lieu associatif se concentre sur le lien social, l’écoute et l’accompagnement des personnes isolées, fragilisées. « Notre projet permet aux aidés de devenir aidants, rompre l’isolement des personnes âgées et créer des liens et des échanges intergénérationnels », explique l’association.

Jade
se préoccupe quant à elle des jeunes aidants. Née dans l’Essonne, l’association a essaimé et propose désormais ses ateliers artistiques de répit dans une dizaine de lieux.

L’appartement témoin d’Apahm, à Leffrinckoucke (Nord), est truffé d’aménagements spécifiques, de domotique et d’aides techniques pour aider les personnes en perte d’autonomie à mieux connaître les solutions pour rester vivre chez soi. L’association peut les accompagner dans leur recherche de financements, et forme les services d’aides à domicile.

Permettre aux personnes gravement malades, hospitalisées ou à domicile, tel est l’objectif de l’association Passeur de mots, Passeur d’histoires. En facilitant l’accès à un biographe hospitalier, elle aide les personnes en fin de vie à laisser une trace et leurs proches à faire leur deuil.

Quand le tango vient soutenir les personnes atteintes de maladies neurodégénératives… Convaincue que le tango contribue à diminuer la progression de la maladie et à rendre le quotidien plus facile à vivre, ABB Reportages propose et filme (à des fins de recherche) des ateliers de danse aux personnes âgées en Ehpad ou isolées à domicile, mais aussi des sorties aux couples aidés/​aidants.

Pour pallier les contraintes de temps, de mobilité et d’isolement social des aidants, DanaeCare développe l’Escale mobile des aidants, une équipe mobile qui va à leur rencontre dans les communes rurales et/​ou isolées de la Loire à l’aide d’un minibus et de vélos électriques.

Dans le Rhône, Archipel fait appel au cinéma et à l’audiovisuel comme vecteur de liens sociaux, de sensibilisation artistique et d’éveil citoyen. L’association anime des ateliers de pratique artistique, des ateliers d’analyse des médias et des projections de film accompagnés de cours d’histoire, en partenariat avec des établissements scolaires, socio-culturels et médico-sociaux. 

Partager cet article