Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Troisième dose : qui est concerné ?

Auteur Guillaume Vonthron

Temps de lecture 2 min

Date de publication 15/11/2021

0 commentaires

Délais, exceptions… comment conserver son pass sanitaire après le 15 décembre ?

Le 9 novembre dernier, Emmanuel Macron annonçait qu’une troisième dose de vaccin contre le covid-19 serait désormais obligatoire pour certaines personnes afin de pouvoir conserver le pass sanitaire. Décryptage des conditions et exceptions de cette disposition qui devrait évoluer dans les prochaines semaines.

Suite à l’avis rendu le 14 août dernier par la Haute autorité de santé (HAS), les personnes les plus à risque de développer une forme grave du covid-19 sont invitées à recevoir une dose de rappel du vaccin, au plus tôt six mois après leur deuxième injection. 

Sont aujourd’hui éligibles à une troisième dose de vaccin : 

  • les résidents des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et des unités de soins de longue durée (USLD) ;
  • les personnes de 65 ans et plus vivant à domicile ;
  • les personnes à très haut risque de forme grave ;
  • les personnes présentant des comorbidités qui augmentent le risque de formes graves de covid-19 ;
  • les personnes sévèrement immunodéprimées ;
  • les personnes ayant reçu le vaccin Janssen ;
  • les professionnels de santé, l’ensemble des salariés du secteur de la santé et du secteur médico-social, les aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables, les professionnels du transport sanitaire et les pompiers, quel que soit leur âge ;
  • les proches (de plus de 18 ans) de personnes immunodéprimées.

Qui peut perdre son pass sanitaire ?

Afin d’accélérer cette campagne de rappel, le gouvernement a donc choisi le 9 novembre de conditionner la validité du pass sanitaire à l’injection d’une troisième dose de vaccin pour certaines personnes jugées à risque. 

À compter du 15 décembre il sera donc obligatoire d’avoir reçu une troisième dose de vaccin afin de conserver un pass sanitaire valide pour les personnes suivantes : 

  • les personnes de 65 ans et plus ayant eu leur dernière dose de vaccin il y a 6 mois ou plus
  • les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen ayant eu leur monodose il y a 6 mois ou plus

A partir du 15 décembre, ces personnes bénéficieront d’un délai de 6 mois et 4 semaines après leur deuxième injection, pour recevoir la dose de rappel et ainsi continuer d’avoir un pass sanitaire valide. Une fois la 3ème dose injectée, ces personnes recevront dans un délai de 7 jours un nouveau QR code garantissant la validité de leur pass.

Les autres populations à risque citées plus haut sont elles toujours fortement incitées à recevoir une troisième dose de vaccin mais ne sont pas soumises au risque de perdre leur pass sanitaire. 

A noter : les personnes ayant contracté le covid-19 après avoir reçu les deux doses de vaccins ne sont pas concernées par l’injection d’une dose supplémentaire.

Une 3ème dose bientôt pour les plus de 50 ans

Lors de son allocution, le président de la République a par ailleurs évoqué l’ouverture, dès le mois de décembre, de l’éligibilité à la troisième dose pour toutes les personnes âgée de 50 à 64 ans. Plus de précisions concernant les modalités seront apportées dans les prochains jours.

Plus d’informations sur le rappel vaccinal contre le covid-19

Partager cet article