Agevillage

Auxiliaire de vie sociale, quel métier ?


Partager :

Il s’agit d’aide à domicile.L’intervention a pour but de soutenir, chez elles, des personnes fragiles, dépendantes ayant des difficultés passagères dues à l’âge, une maladie, un handicap ou des difficultés sociales.Elle leur permet d’être accompagnées dans les actes essentiels de leur vie quotidienne, les activités de la vie ordinaire et leurs activités sociales.La dénomination "auxiliaire de vie sociale" désigne des professionnels identifiés jusqu’à présent sous les noms : "aide à domicile", "auxiliaire de vie", "auxiliaire familiale".L’auxiliaire de vie sociale a une fonction sociale et se situe au premier niveau d’une filière professionnelle. Ce ou cette professionnelle concourt au maintien à domicile d’une personne quia besoin d’aide, ceci dans le respect de ses choix de vie, et dans le but de maintenir, de restaurer ou de stimuler son autonomie.

Ses fonctions se déclinent selon deux logiques :

  • Aider à faire (stimuler, accompagner, soulager, enseigner à faire)
  • Faire à la place de quelqu’un qui est dans l’incapacité d faire seul.
  • L’auxiliaire de vie sociale développe des compétences techniques et relationnelles pour :

  • Accompagner et aider les personnes dans le actes essentiels de leur vie quotidienne
  • Accompagner et aider les personnes dans les activités ordinaires de leur vie
  • Accompagner et aider les personnes dans les activités de leur vie sociale et relationnelle
  • Porter un diagnostic de la situation et l’adaptation de l’intervention et être capable de communiquer et de créer des liaisons avec la famille de la personne aidée et les autres intervenants à domicile.
  • L’auxiliaire de vie sociale

  • Assure une prestation individualisée en prenant en compte l’ensemble des besoins de la personne à partir de l’évaluation individuelle et dans le cadre des missions confiées par le service.
  • Organise et ajuste son intervention, en collaboration avec la personne aidée et l’encadrant, en fonction du projet d’aide initialement déterminé, des souhaits de la personne aidée et des évolutions constatées au quotidien.
  • Le domicile est un lieu privé qui abrite l’existence familiale et intime des personnes aidées. Les interventions à domicile font coexister l’espace intime de ces personnes et l’espace de travail. Ceci implique un positionnement éthique et déontologique. L’auxiliaire de vie sociale :
  • Etablit une relation de confiance et de dialogue avec la personne aidée et son entourage
  • Sollicite son accord sur l’action à entreprendre et sa collaboration pour la mener à bien
  • Adopte une attitude générale de respect impliquant réserve et discrétion à tout moment de l’intervention.Respect de la personne et de ses droits fondamentauxRespect de ses biensRespect de son espace de vie privée, de son intimitéRespect de sa vie privéeRespect de sa culture, de son choix de vie
  • L’auxiliaire de vie sociale
  • Travaille en équipe au sein du service
  • Contribue à l’amélioration de la qualité du service
  • Est un agent de liaison avec les autres intervenants au domicile, les services sociaux et médico-sociaux
  • Connaît et respecte les compétences des autres intervenants
  • Participe à des actions préventives en matière d’hygiène et de santé en collaboration avec les services de soins
  • Participe à la liaison avec les aidants naturels.
  • L'auxilaire de vie sociale, la formation.



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -