Agevillage

Savoir prendre soin de ses pieds

Quelques conseils pour avoir de bons pieds


Partager :

Les pieds sont le premier outil de l'autonomie, puisqu'ils permettent de se déplacer. Il est donc essentiel de les entretenir avec soin, mais aussi d'être bien chaussé pour conserver de bons pieds et un bon équilibre.

Un bon pied passe par une bonne hygiène

Autrefois, il était conseillé de prendre souvent des bains de pieds comme remède aux callosités. Aujourd'hui, ce n'est plus recommandé, même s'il reste nécessaire de se laver les pieds, en respectant les indications suivantes :

L'eau du bain ne doit pas être trop chaude : 37° maximum ! En cas de varices, cette température doit être moindre.

Le bain ne doit pas durer plus de 10 minutes. Au-delà la peau peut se ramollir et donc se fragiliser.

L'utilisation d'un savon doux (type savon de Marseille), ne desséchant pas la peau, est préconisée. En revanche, brosse, gants de crin, produits irritants ou agressifs doivent être évités.

En cas de transpiration, il est conseillé de se laver souvent les pieds pour éviter que ceux-ci macèrent. Si la transpiration est excessive ou si l'odeur est désagréable, mieux vaut consulter un dermatologue.

Les pieds doivent ensuite être parfaitement rincés, et surtout bien essuyés. Pour cela, on peut prendre une serviette fine et ne pas frotter trop fort pour éviter les irritations.

Il est aussi possible d'utiliser un sèche-cheveux, loin de tout point d'eau et tenu à distance. Le séchage est primordial car des pieds humides sont souvent synonymes d'infections ou de mycose.

Si la peau est sèche, et c'est le cas en vieillissant, il est nécessaire d'appliquer une pommade (lanoline, vaseline ou autre crème hydratante) en se massant légèrement.

Bien se chausser

Le choix des chaussures est capital. Les meilleures chaussures ne seront pas trop serrées et avec des talons modérés. 

Il est capital que les orteils soient à l'aise.

Toutefois, bien que larges, les chaussures doivent maintenir le pied. Il est donc préférable de choisir des chaussures à lacets ou avec un autre système d'attache réglable en fonction du volume du pied. Le plastique, ou autre matière synthétique, est à bannir. Le cuir souple permet un meilleur maintien, évite des frottements trop importants et une transpiration excessive.

Côté chaussettes - à changer tous les jours - les matières synthétiques (et surtout le nylon) sont à proscrire. Les chaussettes 100 % coton ou laine, plus absorbantes, garderont les pieds plus au sec.

Le petits maux des pieds


Le cor
Epaississement dur de la peau sur une petite surface, il siége en général sur le haut de l'orteil. Il est dû aux frottements des chaussures, soit parce qu'elles sont trop serrées, que leur cuir est trop dur, soit aux déformations des orteils (griffes d'orteils).

Le durillon
Cette callosité se forme sur la plante des pieds par épaississement de la peau. Il est causé par un appui plus important à l'avant ou à l'arrière du pied.

L'ongle incarné
C'est une lésion affectant surtout le gros orteil. L'ongle s'enfonce dans la peau, provoquant une plaie, et une infection. Des solutions existent. Seul un pédicure ou un podologue est à même d'en venir à bout. Se soigner soi-même peut causer de gros dégâts.

Hallux valgus
C'est la plus commune des malformations. Elle touche surtout les femmes. C'est une déviation de l’orteil vers l'extérieur du pied, due à un affaissement de la voûte plantaire. Cette déformation nécessite une opération chirurgicale.

Les mycoses
Ce sont des champignons qui se logent entre les orteils ou les ongles, qui deviennent jaunes, friables et se décollent. Il faut s'en préoccuper dès les premiers signes, car ils se transmettent facilement. Dans ce cas votre médecin traitant vous conseillera un dermatologue.



mis à jour le

LIRE AUSSI

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -