Agevillage

Aidant-aidé, partir en vacances : soutiens & solutions de répit

Les vacances quand on vit maison de retraite


Partager :

Voyage de résidents

Il arrive de plus en plus fréquemment que des maisons de retraite, voire même des services de soins de longue durée hospitaliers, organisent des déplacements en groupe pour leurs résidents.


Ne vous inquiétez pas, laissez votre parent profiter de cette chance, car ceux qui peuvent bénéficier de tels séjours sont peu nombreux et tout est prévu.

Les bénéfices sont souvent bien plus importants qu’on ne le croit car ce type de séjour change le regard des soignants sur les aînés et vice versa.

C’est souvent toute l’ambiance d’une maison de retraite qui en est modifiée. Les coûts sont évidemment très différents d’une initiative à l’autre et dépendent souvent aussi d’aides extérieures comme celles de la Fondation de France par exemple.

En général, ils sont calculés pour que tous les résidents puissent en profiter bien qu’il faille, dans la plupart des cas, prévoir une rallonge au prix de journée habituel.

Autant d'exemples que de bénéfices

  • Des auvergnats qui n’avaient jamais vu la mer sont reçus dans un établissement de la côte bretonne,
  • Cinq établissements Bourguignons se sont groupés pour embarquer leurs résidents en péniche au fil du canal de Bourgogne,
  • Dix personnes hospitalisées dans la Drôme, atteintes de maladie d’Alzheimer ont vécu une escapade à Sète…
  • Et des solognots ont reçu des Luxembourgeois.
  • Les voyages organisés pour les résidents des villas Beausoleil  

Témoignage

« Je n’avais jamais passé une semaine comme celle-là. Les bungalows nous changent des grands murs de notre maison de retraite. Même les vieux qui sont désagréables sont plus gentils. Aujourd’hui, nous nous sommes promenés en carriole à cheval et nous avons fait griller des andouillettes et des pommes de terre pour le déjeuner. Nos anges gardiens ne savent pas quoi inventer pour nous faire plaisir, c’est comme si aucun obstacle n’était infranchissable. Ma fille m’avait dit :- dans quoi tu t’embarques ? J’ai bien eu raison de ne pas avoir peur de me lancer dans l’aventure. Mes jambes sont sciées à la base mais quel bonheur de profiter d’un bel été en pleine campagne. »

« La plupart des résidents connaissent parfaitement la Bretagne qu’ils ont sillonnée dans le passé. Emotion, pleurs même étaient souvent au rendez-vous des rencontres que nous avons faites, des lieux que nous avons visités ».

Inviter dans sa maison de vacances son parent vivant habituellement en maison de retraite

Témoignage

« Chaque année, Papa quitte sa maison de retraite pour quinze jours afin de retrouver un maximum de ses proches dans notre grande maison familiale de vacances. C’était d’ailleurs la condition établie entre nous : oui à la maison de retraite, mais il était convenu qu’il nous retrouve tous à la belle saison. Il a fallu établir des règles pour éviter que des détails pratiques ne créent trop de tensions car nous appartenons à quatre générations. Cela a exigé du temps et de la souplesse, mais le résultat en valait la chandelle ! L’été dernier deux des adolescents ont créé un chemin, sécateur en main et un pont de planches au-dessus d’un fossé pour faire rouler le fauteuil roulant de mon père jusqu’à l’étang où il aimait pêcher. Au départ, nous les avons pris pour des fous, mais ces moments-là valent bien quelques prises de bec. »

Dans ce cas-là que se passe-t-il ?

Il y a une réglementation : un résident a le droit de s’absenter 21 jours pour des vacances. Sa chambre est réservée. Pendant son absence, il ne règle à l’établissement qu’une partie du prix de journée habituel, l’hébergement.

Il y a aussi les arrangements avec la direction de l'établissement. Un exemple, une maison de retraite de Paris autorise ses résidents à s’absenter 35 jours pour des vacances à condition qu’ils règlent l’hébergement et les frais de structures de la maison. Au-delà, seul le tarif alimentaire est défalqué du prix de journée.

Toutefois, les dépassements de temps sont très rarement dus à des vacances mais plutôt à une hospitalisation. N’hésitez pas à demander un rendez-vous au directeur ou à la directrice de l’établissement. Vous aurez toutes les chances d’obtenir une autorisation qui corresponde à vos souhaits.

Revenir au sommaire du dossier



mis à jour le

LES LIENS UTILES

Famidac : Pour trouver un accueil familial temporaire ou permanent

Carte de France des accueillants agréés, annonces gratuite, conseils et ressources utiles... tout ce qu'il faut connaitre de l'accueil familial !

Association Famidac 
Bouteillac 
07110 ROCLES (France)
Adhérents et partenaires : 04.75.88.38.64 
 

Association les petits frères des pauvres

Le site officiel des Petits Frères des Pauvres, association qui oeuvre auprès des personnes âgées isolées.

Petits Frères des Pauvres
19 cité Voltaire - 75011 PARIS
Tel : 01 49 23 13 00

Association France Alzheimer

Créée en 1985 à l’initiative de familles de personnes malades et de professionnels du secteur sanitaire et social, France Alzheimer est à ce jour la seule association nationale de familles reconnue d’utilité publique dans le domaine de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées.

www.francealzheimer.org


Association France Alzheimer
11 rue Tronchet 75008 Paris
Tél. : 01 42 97 52 41

Seniors à votre Service

Des seniors actifs au service des familles.
200 000 Seniors et retraités vous proposent leurs services partout en France : aide aux personnes âgées, repassage, bricolage, jardinage… Faites-vous aider à la maison !
Voir les profils disponibles près de chez vous sur : www.seniorsavotreservice.com

Lire notre article sur Seniors à votre service

Voyage Aptitude Senior


Voyage-aptitude-senior.fr
s’adresse aux seniors globe-trotters désireux de mener à bien un voyage à travers le monde


Partager :


Vos réactions

maman

02/06/2014 09:06

Vacance


bonjour ,je viens de lire le texte ,qui parle des vacances pour les aidant familiale pour les personnes adultes ,mai pour les aidants familial d'enfants ou de jeunes ados ,handicape existe t'il ,des aides ou solution ,j'ai une petite fille lèa qui a une maladie genetique rare (dite orpheline maladie Smith magenis chromosome 17 ),j'ai du démissionner pour m'occuper de ma fille il lui faut une attention de tous les moments ,et les nuits sont aussi dure que les journée ou lèa est a la maison ,pour ses frères et sa sœur s'est aussi dure ,nous n'avons plus de vie sociale tout les monde nous a tourne le dos ,et ne comptons que sur nous six .les vacances nous ne pouvons faire autrement que de partir avec lèa ,nous devons aussi penser a nos autres enfants qui veulent partir,mai pour nous se ne sont pas des vacances car nous somme dans un appartement ,car lèa fait de grosse crises de colère violente ,et a des trouble du comportement nous louons,un appartement spacieux ,car nous ne sortons que très peut lèa n'aime pas sortir avec nous ,donc nos vacances n'en sont plus depuis 12 ans l'age de lèa ,plus de vie de famille plus de vie de couple non plus ,l’année se passe presque exclusivement chez nous ,alors les vacances serait un moyen de se retrouver ,et de vivre un peut de nous soulager .mai comment faire pour faire garder lèa ,ou la confier a qui ,la colonie coûte très chère ,nous avons un dossier de surendettement ,et mon mari et en longue maladie ,nous aimons notre fille mai j'avoue que s'est epuissant ,et fatigant nous somme a bout ,et nous aurions besoins de repos .auriez vous des solution pour avoir un peut de répit. je vous remercie cordialement madame rivière janique



Valérie DURIN

15/02/2013 12:02

séjours touristiques accompagnés


TRAVEL AGE, association immatriculée au registre des opérateurs de voyages et de séjours en avril 2012. Nous avons réalisé 2 séjours en 2012 avec des personnes âgées pouvant présenter une perte d'autonomie et notre programme pour 2013 est visible sur notre site www.travel-age.com .




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -