Agevillage

Conventions Tripartites : 250 signatures en 2003 ?

Colère des professionnels


Partager :

En particulier de ceux qui avaient réclaméun report de cette réforme avec une mise à niveau des actuels « forfait soins » permettant la prise en charge des résidents :
  • La Fehap, Fédération des établissements hospitaliers et d’assistance privés à butnon lucratif
  • L’Uniopss, l’Union nationale des institutions et organismes sanitaires et sociaux à but non lucratif
  • L'UNCCAS l'Union nationale des CCAS
  • L’Adehpa, Association des directeurs d’établissements pour personnes âgées.
  • Ces organisations rappellent que les établissements se sont lancés dans la démarche, ont commencé la préparation sérieuse des dossiers ardus de conventionnement, 300 ont même été signées en décembre 2002.Les pouvoirs publics eux même ont relancé le processus : ces organisations incitent leurs adhérents à ne pas signer de conventions tripartites sans négocier des échelonnement budgétaires en fonction des besoins notamment liés à la démarche qualité ainsi que la création de postes de soignants.Ces conventions, incluant des étapes potentielles, dans des échéanciers, ont pour but de maintenir la pression sur les financeurs de manière à avoir quelques chances de bénéficier de nouvelles mesures sur le budget 2004.Pour ces organisations, il s’agit d’être très vigilant et ne pas « revenir à la situation d’avant 2001, lorsque les pouvoirs publics prétendaient mener laréforme à coûts constants.»



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -