Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Visiter et choisir une maison de retraite - Les activités et les repas

Temps de lecture 2 min

0 commentaires

Les activités et les repas

Ouverture sur l’extérieur

La maison de retraite est-elle ouverte sur le monde extérieur (lecture des journaux, animation par des associations, sorties organisées…) ? Encourage-t-on les initiatives ? Quel est l’emploi du temps type ? La famille du résident est-elle la bienvenue ? Est-il possible de venir préparer un café ? Voire un plat ?

Projet de vie

Si la maison de retraite affiche un ” projet de vie ” , faites-vous préciser son contenu et la réalité de son application. Les résidents sont-ils associés à la vie de l’établissement — s’il existe un conseil de la vie sociale — CVS, demandez combien de fois il se réunit. Y a‑t-il une bibliothèque, des ateliers de couture, de peinture ou de cuisine, des excursions, des activités physiques…?

Les maisons de retraite doivent aujourd’hui proposer un projet de vie” personnalisé. Il permet de préparer l’arrivée de la personne et favorise son intégration. Il ne s’agit pas d’insérer une personne dans une activité particulière, mais de dresser pour elle un programme particulier, de manière à ce qu’elle s’approprie l’espace et les différentes activités. Une équipe d’accueil est constituée pour faciliter l’intégration des nouveaux résidents, leur faire rencontrer les plus anciens de la maison, établir des liens avec les différents professionnels.

Les repas

Les personnes âgées en maison de retraite sont sensibles à ce moment privilégié que représentent les repas. Que vaut la nourriture ? (Essayez d’être présent à l’heure du déjeuner…) Est-elle préparée sur place ? Un spécialiste de la diététique est-il associé à l’élaboration des menus ? Les plats sont-ils servis chauds ? Les menus spéciaux sont-ils possibles ? Quels sont les horaires des repas ? Sont-ils souples et adaptés aux rythmes d’un adulte ? Une place fixe est-elle assignée à chaque résident au réfectoire ? Le temps consacré aux repas est-il suffisant ? Les personnes dépendantes sont-elles préparées pour la nuit avant le dîner ou après ? Les repas sont-ils portés à ceux qui ne souhaitent (ou ne peuvent) pas se rendre au réfectoire ? Faut-il payer un supplément ? Existe-t-il un snack ? Les pensionnaires qui ont besoin d’un soutien pour prendre leurs repas sont-ils aidés ?

Quelques questions particulières

  • Les abords de l’établissement sont-ils propres et les bâtiments en bon état ?
  • Des lieux de prière sont-ils prévus ? Pour quelles religions ?
  • Les résidents peuvent-ils recevoir leur famille, leur médecin dans une pièce spéciale ? Y a‑t-il des horaires pour les visites ?
  • Les résidents ont-ils la possibilité d’apporter leurs meubles ? Disposent-ils d’armoires pour ranger leurs effets personnels ?
  • Les régimes alimentaires sont-ils pris en compte ?
  • Les personnes à mobilité réduite peuvent-elles se déplacer avec facilité ?
  • N’y a‑t-il pas trop de bruit ?
  • La lumière est-elle appropriée ?
  • Les toilettes sont-elles commodes ?
Partager cet article

Sur le même sujet